Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pluie de médailles pour de jeunes artisans suisses au Japon

Les gagnants suisses de la catégorie méchatronics Ciril Domenic Stefanini et Adrian Trachsel.

(Keystone)

La Suisse est arrivée troisième aux 39èmes Championnats du monde des métiers à Shizuoka au Japon. Elle a récolté 17 médailles, dont 5 d'or, et 18 diplômes.

Vendredi, la délégation des jeunes artisans de moins de 22 ans a été accueillie avec les honneurs à l'aéroport de Zurich par la ministre de l'Economie Doris Leuthard.

Représentée par 40 jeunes sur 813 concurrents, la Suisse s'est classée première des pays européens.

Au niveau mondial, seuls la Corée et le Brésil ont fait mieux qu'elle. Lors de la dernière édition il y a deux ans, à Helsinki, elle avait réussi à décrocher la première place.

La délégation suisse revient avec 5 médailles d'or, 7 d'argent et 5 de bronze, ainsi que 18 diplômes. L'or a été gagné dans les métiers de mécatronicien, cosmétique, carreleur et plombier.

«Nos jeunes ont ainsi prouvé la qualité du système dual de la formation professionnelle suisse», s'est félicité Thomas Hilger, responsable de l'équipe, cité dans un communiqué.

Depuis 1953

Créé en 1953, le Concours mondial des métiers (CMM) a lieu tous les deux ans. La Suisse y participe depuis le début.

Longtemps, la compétition est toutefois restée une «petite fleur dans un mur»: elle passait relativement inaperçue, selon la jolie expression utilisée en allemand par Daniel Sommer, secrétaire général de Swisscompetence, l'organisation représentant la Suisse lors de ces championnats.

Depuis une vingtaine année, notamment grâce aux efforts de l'Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie, la visibilité du CMM a néanmoins augmenté. Le nombre de candidats suisses a doublé pour atteindre une quarantaine actuellement, dans quasiment tous les métiers proposés.

Un demi-million de francs

C'est la fondation Swisscompetence qui a été chargée de coordonner et d'organiser la préparation à ces joutes d'un style particulier. Ce serait impossible sans sponsors, explique Daniel Sommer. Ces derniers versent environ 160'000 francs.

Le reste du financement provient des associations professionnelles, des cantons, de l'association de promotion chapeautée par Swisscompetence et de la Confédération.

Au total, la participation suisse au 39e CMM au Japon est revenue à environ un demi-million de francs, indique Daniel Sommer.

swissinfo et les agences

CONCOURS MONDIAL DES METIERS

Le 39ème Concours mondial des métiers (CMM ou «WorldSkills Competition», WSC en anglais) s'est tenu du 14 au 21 novembre au Japon. Les compétitions proprement dites ont eu lieu du 15 au 18 novembre.

2472 participants (juges, officiels, observateurs, interprètes, etc.) de 46 pays ou régions ont été sélectionnés, parmi lesquels plus de 820 candidats, âgés au plus de 22 ans, provenant de 45 pays ou régions.

Une quarantaine de métiers ont fait l'objet d'une compétition.

Le 39ème CMM a eu lieu pour la première fois en parallèle au 7ème Abilympics, le Concours mondial des métiers pour personnes handicapées.

Créé en 1953, le CMM connaît un développement régulier. En 1977 par exemple, le concours accueillait 17 nations avec 293 candidats.

Fin de l'infobox

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.