Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Préservatif: le pape fait un «pas significatif»

Le directeur du programme Onusida a qualifié samedi de «pas en avant significatif et positif» les nouvelles déclarations du pape sur le préservatif. Benoît XVI a pour la première fois admis son utilisation «dans certains cas».

«Cette avancée reconnaît qu'un comportement sexuel responsable et l'usage du préservatif ont un rôle important dans la prévention du VIH-sida», a déclaré Michel Sidibé, directeur exécutif d'Onusida, lancé par les Nations unies pour lutter contre la propagation du VIH.

Le Vatican a insisté dimanche sur le caractère «exceptionnel» de l'utilisation du préservatif, répétant que son utilisation «ne représente pas la solution du problème».

Reste que c’est la première fois qu’un pape, Benoît XVI, admet l'utilisation du préservatif «pour réduire les risques de contamination» avec le virus VIH du sida, dans un livre d'entretiens à paraître mardi.

Jusqu'ici, le Vatican, opposé à toute forme de contraception autre que l'abstinence, réprouvait l'usage du préservatif même pour prévenir la transmission de maladies.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.