Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Prix Guillaume Tell Un milliardaire et un sportif à l’honneur à Washington



Thabo Sefolosha (à gauche) et Hansjörg Wyss ont des parcours très différents, mais des intérêts communs.

Thabo Sefolosha (à gauche) et Hansjörg Wyss ont des parcours très différents, mais des intérêts communs.

(swissinfo.ch)

Le milliardaire écologiste Hansjörg Wyss et le champion de basketball Thabo Sefolosha se sont vus décerner mercredi le Prix Tell par l’ambassadeur de Suisse à Washington. La cérémonie s’est déroulée devant un millier de personnes lors de la désormais traditionnelle Soirée Suisse.

C’est accueillis par deux joueurs de cor des Alpes que plus de 1100 invités se sont pressés dans le parc de l’ambassade de Suisse mercredi pour assister à la onzième Soirée Suisse, un évènement annuel qui fait désormais partie du carnet mondain à Washington.

Responsables politiques, économiques et culturels, hauts fonctionnaires du gouvernement fédéral et des collectivités locales, conseillers de députés et sénateurs américains, officiers des forces armées, représentants des autres ambassades, dirigeants d’organisations non gouvernementales, expatriés et responsables d’associations suisses ont échangé autour de chocolats et de vins made in Switzerland.

Esprit d’innovation

L’évènement a été lancé en 2001 pour mettre l’accent sur «l’esprit d’innovation des Suisses», selon les termes de l’ancien ambassadeur Urs Ziswiler. Il est aussi «l’occasion de renforcer l’excellente image de la Suisse en tant que pays accueillant qui offre des produits de grande qualité dans un cadre plein de style», dit son successeur, Manuel Sager, à swissinfo.ch.

Du reste, la foule présente à la Soirée Suisse évolue sur la toile de fond que forme la nouvelle résidence de l’ambassadeur, bâtiment hyper contemporain créé aux normes vertes d’écologie en vigueur en Suisse par l’architecte suisse Justin Rüssli et salué par le Prix International de l’Institut Royal des Architectes Britanniques.

Exemples vivants de réussite

Mais mercredi, les invités de la Soirée Suisse ont aussi pu rencontrer des exemples vivants de la réussite suisse et de l’amitié bilatérale. L’ambassadeur a en effet remis le Prix Guillaume Tell à Hansjörg Wyss et Thabo Sefolosha qui, d’après Manuel Sager, se distinguent par leur «grand cœur».

«Ils reçoivent ce prix non seulement en raison de leur relation avec la Suisse et les Etats-Unis, mais aussi parce qu’ils utilisent leur statut pour le bénéfice des autres», a expliqué l’ambassadeur.

Hansjörg Wyss est la deuxième fortune de Suisse. Il a fait de Synthes le numéro un mondial des prothèses pour fractures osseuses avant de céder l’entreprise cette année au conglomérat américain Johnson&Johnson. Tombé amoureux de l’Ouest américain lors d’un voyage d’échange en 1958, ce Bernois est connu pour avoir créé une fondation qui protège les espaces naturels du Wyoming et d’autres Etats de la région des intérêts touristiques, immobiliers, miniers ou pétroliers.

Mais Hansjörg Wyss est aussi actif dans la défense des défavorisés aux Etats-Unis. Il soutient ainsi des programmes d’aide aux prisonniers, aux immigrés clandestins, aux pauvres et à ceux qui n’ont pas d’assurance-maladie. Il prévoit maintenant de mettre l’accent sur les inégalités qui frappent les femmes aux Etats-Unis et ailleurs.

«Mon travail sur les problèmes sociaux est aussi important pour moi, sinon plus, que mon travail en faveur de l’environnement», souligne l’intéressé. En ce qui concerne l’environnement, Hansjörg Wyss tire un bilan mitigé de la présidence de Barack Obama. «Il a été très prudent. Par exemple, il n’a créé qu’une seule zone protégée dans l’Ouest». Toutefois, le milliardaire écolo estime que «Barack Obama est clairement le meilleur des deux candidats face à Mitt Romney, du point de vue de l’environnement».

Premier suisse en NBA

Partageant avec le milliardaire le prix Tell et l’engagement caritatif, Thabo Sefolosha fait cependant partie d’un autre monde, celui du sport professionnel américain. Il est le premier joueur de basket suisse à avoir été recruté par la fameuse NBA, la ligue américaine.

Embauché en 2006 par l’équipe des Chicago Bulls, ce natif de Vevey dont la mère est Suisse et le père Sud-Africain joue aujourd’hui dans celle de l’Oklahoma Thunder et vit à Oklahoma City avec son épouse franco-camerounaise et leurs deux petites filles de 3 et 5 ans.

Cette année, son équipe a remporté le championnat de la division de la région ouest des Etats-Unis et s’est hissée jusqu’aux finales du championnat national de la NBA. Mais Thabo Sefolosha n’oublie ni la Suisse ni ceux qui sont moins bien lotis que lui. Il passe tous les étés en Suisse où il organise un stage de basket pour les jeunes. Par ailleurs, il soutient financièrement un projet d’aide aux pauvres et aux jeunes dans le township de son père en Afrique du Sud.

«C’est vraiment une bénédiction d’être en mesure de pouvoir aider les autres», déclare-t-il quelques minutes avant la cérémonie de remise du prix Tell. Avec le recul, le champion mesure le chemin parcouru, de la Suisse aux Etats-Unis en passant par des équipes en France et en Italie.

«C’est incroyable et c’est difficile à expliquer, je pense que c’est un petit peu de chance, c’est aussi une attitude, j’essaie de faire mon job du mieux possible, souligne le champion. J’ai eu la chance d’être dans des équipes qui fonctionnent bien, puis de pouvoir avoir un véritable rôle et de pouvoir m’épanouir dans la NBA, mais ça a demandé beaucoup d’efforts et beaucoup de travail.»

PRIX GUILLAUME TELL

Prix purement honorifique créé en 2004 en l’honneur du héros légendaire de l’indépendance suisse.

D’abord axé sur la récompense d’entreprises innovatrices du continent américain faisant des investissements importants en Suisse.

Depuis 2009, est aussi décerné à des individus ayant un rôle marquant dans l’amitié entre la Suisse et les Etats-Unis.

Fin de l'infobox

HANSJÖRG WYSS

Ingénieur, homme d’affaires, écologiste né à Berne en 1936.

L’un des deux hommes les plus riches de Suisse et l’un des plus riches du monde.

L’une de ses fondations a sauvegardé plusieurs millions d’hectares de paysages naturels dans l’Ouest des Etats-Unis.

Son action caritative œuvre aussi dans le domaine social.

Fin de l'infobox

THABO SEFOLOSHA

Basketteur né à Vevey en 1984.

Premier Suisse à jouer dans la NBA.

Joue dans l’équipe de l’Oklahoma Thunder.

Organise chaque été un stage de basket pour les jeunes en Suisse et finance un projet caritatif dans la ville de son père en Afrique du Sud.

En 2007, il fut choisi comme ambassadeur de charme de la Suisse aux Etats-Unis dans le cadre du programme Swissroots.

Fin de l'infobox

swissinfo.ch


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×