Navigation

Skiplink navigation

Une initiative contre le manque de dons d’organes

En comparaison internationale, la Suisse est très mal classée en matière de dons d’organes. Pour résoudre le problème, une initiative populaire demande une nouvelle fois de passer au système du consentement présumé de tout donneur potentiel.  

Ce contenu a été publié le 18 octobre 2017 - 08:23
Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article