Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Stabilité des interruptions de grossesse

10'525 interruptions de grossesse ont été enregistrées en Suisse en 2007, ce qui représente un taux de 6,5 interruptions pour 1000 femmes en âge de procréer et résidant en Suisse. C'est l'un des taux les plus bas d'Europe.

Le nombre et le taux de grossesse sont stables par rapport à 2006 mais la tendance générale est à la diminution du nombre de cas depuis 2001, a indiqué jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué.

C'est parmi les femmes entre 20 et 30 ans que le nombre d'interruptions de grossesse est le plus élevé. Il reste en revanche très bas parmi les adolescentes, avec environ 5 cas pour 1000 jeunes filles.

Les résultats 2007 indiquent encore que près de 96% des interruptions de grossesse ont lieu dans le délai fixé par le Code pénal suisse, soit avant la 12ème semaine de grossesse. Passé ce délai, les interruptions de grossesse ne sont admises que sur avis médical. Elles n'ont concerné que 4% des cas, selon les chiffres de l'OFS.

Depuis l'entrée en vigueur du régime des délais le 1er octobre 2002, il est obligatoire de déclarer les interruptions de grossesse. Les données sont collectées par l'OFS auprès des départements cantonaux de la santé.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×