Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un hôpital suisse se développe aux Emirats

L'émirat de Ras al-Khaimah, où sera ouvert le premier hôpital suisse à l'étranger.

(AFP)

La clinique privée bernoise Sonnenhof SA ouvre un hôpital aux Emirats arabes unis à la fin du mois de juillet. Le concept prévoit une gestion helvétique et un personnel international.

Ce premier hôpital suisse du genre est installé à Ras el Khaïmah. D'autres projets existent pour Dubaï et Abou Dabi.

A l'étranger, les connaissances médicales et les soins helvétiques jouissent d'une excellente réputation. De nombreux patients issus des hautes sphères du monde arabe viennent d'ailleurs depuis de nombreuses années suivre des traitements en Suisse.

La clinique privée bernoise Sonnenhof a décidé d'effectuer le chemin inverse en ouvrant, grâce à sa filiale Sonnenhof Swiss Healt Ltd., un hôpital suisse dans le petit Emirat de Ras el Khaïmah. Cette initiative n'est toutefois pas venue de Suisse.

«Des investisseurs locaux nous ont demandé de bien vouloir gérer ce nouvel hôpital», explique à swissinfo le président du conseil d'administration de Sonnenhof SA, Peter Kappert.

Globalement, les investissements se montent à près de 40 millions de francs suisses répartis à part égales entre le cheik Sakr al-Qasimi et une firme d'investissement locale qui a construit l'établissement hospitalier.

Un directeur et un chef des médecins helvétiques vont être envoyés aux Emirats. «La clinique va ouvrir fin juillet et elle sera officiellement inaugurée le 10 septembre», ajoute Peter Kappert.

Personnel international

Les médecins viendront de Suisse, de Ras el Khaïmah ou des Emirats environnants. Du personnel local sera recruté pour le département des finances et le secteur hôtelier.

«Nous avons pu conclure un accord avec les représentants de la direction de la santé locale qui permet à des médecins des hôpitaux publics de travailler chez nous à temps partiel», se réjouit Peter Kappert.

Le personnel soignant est principalement issu des pays environnants tels que l'Inde, les Philippines ou l'Egypte.

Le bâtiment de la future clinique de Ras el Khaïmah est déjà terminé et il proposera d'ici peu une cinquantaine de lits. Par la suite, 50 autres devraient encore être créés.

«Au sein de la population locale, le taux de natalité est très élevé. La moitié de la capacité de la clinique devrait donc être réservée aux femmes», prévoit Peter Kappert. L'établissement comptera, en outre, un département de chirurgie et des urgences.

Changements de mode de vie

Selon Peter Kapper, les principaux problèmes de santé aux Emirats sont liés aux changements de mode de vie. Le manque de mouvement, une mauvaise alimentation et la fumée associés à des problèmes de surpoids conduisent bien souvent à des soucis cardiaques et des affections cancéreuses.

Les maladies psychiques ne sont, par contre, pas légion. Pour Suker al-Ghazali, psychiatre irakien installé en Suisse, ceux-ci existent pourtant.

«Au sein des couches aisées des Emirats, les problèmes de drogue et d'alcool existent bel et bien mais sont tenus secret, affirme Suker al-Ghazali. Les malades viennent se faire soigner en Suisse en affirmant venir y passer des vacances. La dépendance est considérée comme un déshonneur.»

Un rôle de pionnier

Sonnenhof Swiss Healt Ltd va jouer un rôle de pionnier aux Emirats. Pour le responsable de l'association faîtière des hôpitaux suisses H+ Bernhard Wegmüller, les établissements hospitaliers helvétiques sont déjà très actifs au niveau du développement de la branche.

«Mais le Sonnenhof est le premier hôpital suisse qui décide de s'implanter à l'étranger, reconnaît-il. La péninsule Arabique est une région qui se développe fortement et qui a de grands besoins à couvrir en matière d'hygiène. Mis à part les riches cheiks, il y a une classe moyenne qui constitue assurément une part de marché fort intéressante.»

En raison des différences culturelles, il est plus facile de traiter des patients arabes au sein même de leur patrie plutôt que dans des hôpitaux en Suisse qui ne peuvent tenir compte que de manière limitée des coutumes étrangères. En ce sens, le modèle «Sonnenhof» est très intéressant, estime Bernhard Wegmüller.

swissinfo, Suzanne Schanda
(Traduction et adaptation de l'allemand: Mathias Froidevaux)

Sonnenhof SA

La clinique privée Sonnenhof SA fête cette année ses 50 ans d'existence. L'hôpital Sonnenhof de Berne a été fondé en 1957 par trois médecins, Arnold Kappert, Jean Kohler et André Nicolet.

En 1998, la clinique a fusionné avec la clinique privée Engeried pour devenir Sonnenhof SA.

Depuis juin 2007, le président du conseil d'administration est Peter Kappert, fils du fondateur Arnold Kappert.

Fin de l'infobox

Ras el Khaïmah

Ras el Khaïmah est l'un des sept Emirats des Emirats arabes unis. Plutôt pauvre en pétrole, cet Etat – qui compte 250'000 habitants – vit principalement du tourisme, du commerce et de l'agriculture.

Ras el Khaïmah est une monarchie constitutionnelle dirigée depuis 1948 par le cheik Sakr al-Qasimi.

Les Emirats arabes unis sont situés sur le golfe persique et le golfe d'Oman, proches du Quatar, d'Oman et de l'Arabie Saoudite. Ils comptent 4,4 millions d'habitants et la capitale est Abou Dabi.

Le PIB des Emirats arabes unis est de 24'000 dollars par habitant.

Fin de l'infobox


Liens

×