Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Sonja Nef est la meilleure technicienne suisse du moment

Sonja Nef a pris la huitième place du slalom spécial de Sestrières.

(Keystone)

L'Appenzelloise Sonja Nef se classe 8ème au slalom spécial de Coupe du Monde de ski alpin, à Sestrières, en Italie. Une course remportée par l'intouchable Croate Janica Kostelic.

La jeune Croate de 18 ans a enlevé les six dernières courses auxquelles elle a participé, dont les quatre épreuves disputées depuis le début de l'hiver. En effet, Janica Kostelic a devancé de 41 centièmes la Norvégienne Trine Bakke, 2e , et de 48 centièmes l'Américaine Kristina Koznick, 3e.

Quelles que soient les pistes ou les conditions de course, Janica Kostelic est intouchable en slalom. Elle a signé le meilleur «chrono» de dix des quatorze dernières manches dont elle a pris le départ.

Pourtant, elle n'arrive pas à expliquer sa domination totale sur le virage court. «Je ne sais pas. Peut-être parce que je refuse toute pression. Je me sens libre. C'est une saison de reprise pour moi».

Cela dit, la Glaronaise Vreni Schneider avait réussi une série encore plus impressionnante de huit victoires consécutives en 1988 et 1989.

Déjà victorieuse à Park City, à Aspen et lors du premier slalom de Sestrières, Janica Kostelic a accentué son avance au classement de la discipline grâce à la septième victoire de sa carrière.

Sa dauphine, l'Allemande Martina Ertl - disqualifiée à cause de skis trop étroits de 2 centièmes de millimètres - accuse déjà un retard de près de 200 points. Elle conserve cependant sa première place au général de la Coupe du monde avec 72 points d'avance sur la Française Régine Cavagnoud.

Vingt-quatre heures après sa victoire en slalom géant, la Suissesse Sonja Nef a pris une bonne huitième place en slalom. «Je suis ravie car je n'ai pas tout risqué. Je voulais à tout prix parvenir en bas pour conserver ma place dans le premier groupe. Le gros travail que j'ai fait pour m'améliorer sur le plat a porté ses fruits, puisque je n'ai pas perdu de temps. Je me suis décidée pour des skis un peu plus longs qu'en début de saison», a déclaré l'Appenzelloise.

Enfin, Marlies Oester -16ème - s'est classée deuxième meilleure Suissesse, à la suite de la chute de Karin Roten Meier, douzième de la première manche. La Bernoise n'avait pas réussi un tel résultat depuis 1997.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×