Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Super-G de Val d'Isère: Corinne Rey-Bellet termine 5ème

Corinne Rey-Bellet: "j'ai vraiment une pêche d'enfer, bientôt, ce sera mon jour".

(Keystone)

Cette course a été dominée par les Françaises, puisque la victoire est revenue à Régine Cavagnoud, sa compatriote Carole Montillet prenant la troisième place. L´Autrichienne Michaela Dorfmeister a fini deuxième à 47 centièmes de Cavagnoud.

Après sa troisième place à Aspen et son septième rang à Lake Louise, Corinne Rey-Bellet s'est classée cinquième, confirmant qu'elle fait partie des meilleures.

La Valaisanne regrettait toutefois une erreur en début de parcours qui lui a coûté du temps. «Je ne sais pas ce qui s'est passé. J'ai voulu y aller à fond dès le début, mais au changement de direction, mon ski extérieur est sorti de la ligne. J'ai cru que j'allais sortir. Ensuite, j'ai fait une très bonne fin de parcours», analysait-elle.

La skieuse des Crosets se montrait satisfaite de son résultat dans une discipline qui ne lui avait guère réussi l'hiver dernier avec une neuvième place comme meilleur résultat. «J'ai vraiment une «pêche» d'enfer. Bientôt ce sera mon jour et je serai devant. Je fais désormais partie des meilleures. C'est vraiment bien de commencer la saison de cette manière et d'améliorer ensuite mes performances», concluait Corinne Rey-Bellet.

Trois fois dans les quinze premières à Lake Louise, Sylviane Berthod a poursuivi sa série de performances de qualité. «Mon contrat est rempli. Jusqu'en janvier, je vise des classements parmi les 15. Ensuite, j'essaierai de me rapprocher des 10 et pourquoi pas des 5. C'est vraiment bon pour la confiance, car au début de la tournée américaine j'étais vraiment loin. Cela a été difficile jusqu'à mon déclic inespéré de Lake Louise», confiait la skieuse de Salins. Qui attend avec impatience les prochaines échéances.

Grâce à cette première victoire de la saison, synonyme de sixième classement parmi les quatre meilleures depuis le prologue de Sölden, Régine Cavagnoud s'est rapprochée de Martina Ertl (6e) au classement général de la Coupe du monde. La Française, en tête de celui du super-G, n'accuse que 36 points de retard sur l'Allemande.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×