Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le FC Sion a arraché dans les arrêts de jeu le nul 2-2 chez Bâle en clôture de la 33e journée de Super League, une semaine avant de retrouver les Bâlois au Stade de Genève.

Ce nul a été rendu possible par un but de Kevin Constant à la 93e. Seydou Doumbia avait pensé avoir fait la décision à la 88e minute, à la conclusion d'une action de rupture fulgurante. Deux minutes plus tard, l'Ivoirien a encore frappé sur le poteau...

Difficile en somme de juger la prestation sédunoise. Une prestation sur laquelle plane déjà, même si le championnat a encore une belle récompense à décerner, la finale de jeudi prochain à Genève. Or, de ce point de vue, l'équipe de Sébastien Fournier a donné quelques signes encourageants.

Et les signes les plus porteurs d'espoir qui soient: des signes de vie. Peu de jeu, mais de la vie. Dans certains mouvements - plus individuels que collectifs -, certaines courses, certaines luttes pour (re)conquérir le ballon. L'électro-cardiogramme de ce FC Sion est bien moins inquiétant qu'il y a un mois.

Pourtant le jeu a été presque exclusivement sous contrôle rhénan. Et on ne peut pas s'empêcher de penser que si le FCB avait véritablement eu faim, l'affaire se serait nettement compliquée pour une formation sédunoise toujours amputée de nombreux cadres (Salatic, Ziegler, Carlitos, Lüchinger, ce dernier ayant été remplacé par le débutant de 21 ans Quentin Maceiras).

Mais Sion a montré du caractère quand il s'est agi de répondre à la belle ouverture du score signée Marc Janko à la 33e, au terme d'un mouvement dont l'élément-clé a été une ouverture parfaite de Renato Steffen vers Davide Callà.

Les Valaisans, à la peine à la construction, ont néanmoins égalisé de manière collective sous l'impulsion du revenant Geoffrey Bia, lequel a trouvé Moussa Konaté qui a pu glisser le ballon à Chadrac Akolo (39e).

Ce point gagné à Bâle est toutefois synonyme de terrain perdu sur Lugano dans la bataille pour la troisième place. Les Valaisans ne devancent plus que de deux longueurs les Tessinois qui, mardi, avaient gagné contre St-Gall (3-2). Pas de repos donc pour Sion qui doit encore recevoir Lucerne dimanche avant de pouvoir se concentrer sur la quête d'une quatorzième Coupe de Suisse.

ATS