Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Swatch Group fait main basse sur une société allemande

Avec l'acquisition de Glashütter Uhrenbetrieb, Swatch étoffe son secteur haut de gamme.

(Keystone)

Swatch Group s´empare avec effet immédiat de la société allemande Glashütter Uhrenbetrieb, spécialisée dans les montres mécaniques de haute qualité. La transaction se monte à plusieurs dizaines de millions de francs.

Swatch Group acquiert l'ensemble des actions de la société basée à Glashütter près de Dresde, a indiqué lundi le géant horloger biennois.

Grâce à cette opération, le groupe de Nicolas Hayek, qui se compose de 16 marques horlogères renommées, étoffe son secteur haut de gamme. Celui-ci comprend déjà les marques Breguet, Blancpain, Jaquet-Droz, Omega, Longines et Rado.

«Glashütter Uhrenbetrieb produit moins de 10 000 pièces par an», a précisé à l'ats Béatrice Howald, porte-parole du Swatch Group. Si le prix de la transaction n'est pas dévoilé, il est toutefois «comparable à celui payé en 1992 pour acheter Blancpain», a-t-elle ajouté.

Swatch Group, qui s'appelait encore Société suisse de microélectronique et d'horlogerie (SMH), avait alors posé entre 60 et 80 millions de francs sur la table pour mettre la main sur Blancpain SA et son partenaire Frédéric Piguet SA, au Brassus (VD).

Glashütter Uhrenbetrieb «sera intégrée dans les structures du Swatch Group», comme tous les autres centres de profit et marques du groupe, a ajouté la société biennoise, qui possède déjà «plus de 155 centres de production».

Heinz Pfeiffer, directeur de Glashütter, restera à la tête de la marque saxonne. Les 150 collaborateurs de la société allemande conserveront leur emploi.

Glashütter Uhrenbetrieb a été fondée en 1845 par Ferdinand Aldolph Lange. Maître horloger, ce dernier avait fondé la même année A. Lange & Söhne, une manufacture rachetée par Richemont le 21 juillet dernier.

Le groupe zougois de tabac et de luxe a payé 3,08 milliards de francs au conglomérat Mannesmann pour s'emparer de cette marque ainsi que d'IWC et de Jaeger-LeCoultre (Les Manufactures Horlogères). Tout comme LVMH et Gucci, Swatch Group était sur les rangs pour acheter cette triade de grand luxe, mais avait été battu.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×