Swiss Air Lines, un mariage de raison

Une fusion entre les deux compagnies était dans l'air du temps. Keystone Archive

Swissair et Crossair ne formeront bientôt plus qu'une seule entité, baptisée Swiss Air Lines. La mesure s'accompagnera d'une recapitalisation à court terme de Swissair Group, qui va également supprimer au moins 3000 emplois chez Gate Gourmet (restauration de bord).

Ce contenu a été publié le 24 septembre 2001 - 08:54

Dans l'air depuis quelques temps, la réunion des deux compagnies aériennes nécessitera la mise au point d'un plan de restructuration «exhaustif qui sera présenté au conseil d'administration en octobre», annonce lundi Swissair Group. Ces mesures auront un caractère immédiat et déploieront leurs effets ces trois prochaines années.

Le nouvel homme fort des activités aériennes du Swissair Group s'appelle André Dosé, actuel président de la direction de Crossair. Si les marques Swissair et Crossair seront maintenus, le nouveau concept prévoit de regrouper le réseau court-courrier des deux compagnies et une réduction des dessertes long-courriers de Swissair.

La «nouvelle compagnie aérienne» calquera son approche sur celle de Crossair, spécialisée notamment dans les vols régionaux. Elle visera une qualité supérieure tout en appliquant une structure de coûts sensiblement inférieure à celle de Swissair, précise le communiqué.

Swiss Air Lines ciblera ses services sur les liaisons de point à point en Europe en continuant d'opérer et d'optimiser des vols long-courriers rentables. Ceux-ci incluent notamment les destinations vers l'Asie, le Moyen-Orient et l'Afrique, sans oublier l'Amérique du Nord.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article