Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Swiss Re prévoit 100 millions de pertes pour 2002

Le conseil d´administration proposera une baisse du dividende.

(Keystone Archive)

La baisse des marchés boursiers - la troisième en trois ans - a entraîné pour l´exercice 2002 des corrections de valeur à hauteur de 3,4 milliards de francs.

En 2001, le groupe avait déjà perdu 165 millions, en raison des attentats du 11 septembre.

Pour la deuxième année consécutive en 140 ans d´existence, Swiss Re affichera une perte en 2002. Toutefois, les renouvellements des contrats enregistrés en janvier laissent entrevoir d´intéressantes perspectives, relève le président de la direction de Swiss Re, le Britannique John Coomber.

Des renouvellements encourageants

Dans le domaine non-vie (dommages, responsabilité civile et accidents), environ les deux tiers (67%) des affaires obligatoires traditionnelles ont été renouvelées en janvier. Sachant que le réassureur est parvenu à augmenter ses primes de 10%.

Les renouvellements dans le secteur des services financiers, tant pour les activités de crédit que pour les risques d´entreprise, se révèlent également réjouissants. Sur ce segment, les primes ont progressé de 16%.

Moins d´actions

Refroidi par la morosité des marchés boursiers, le groupe a réduit la part d´actions dans son portefeuille de 18% à 10%, a précisé son porte-parole Henner Alms.

Le rendement global des investissements devrait s´afficher pour 2002 à 5 milliards de francs environ, soit un taux de 4,7% nettement inférieur à l´objectif de 6,7%.

Pour mémoire, le portefeuille de placements avait dégagé en 2001 un rendement de 8% (8,4 milliards de francs).

Selon Henner Alms, il n´y a «rien à redire» sur la politique de placement du groupe dont les résultats détaillés seront présentés le 27 mars.

Compte tenu des circonstances, le conseil d´administration proposera lors de l´assemblée générale du 26 mars une baisse du dividende.

Suppressions d´emplois

Les effectifs de Swiss Re sont restés stables l´an dernier, à 8500 collaborateurs environ. Des suppressions d´emplois, dont le nombre n´est pas déterminé, sont en revanche prévues à compter du 1er mars, suite à une réorganisation du département de gestion d´actifs.

Swiss Re reste par ailleurs sous la menace des prétentions financières de Larry Silverstein, le bailleur des tours du World Trade Center (WTC) détruites lors des attentats du 11 septembre 2001.

Le WTC était couvert par une vingtaine d´assureurs - dont Swiss Re et Allianz - à raison de 3,5 milliards de dollars (4,73 milliards de francs).

Le magnat de l´immobilier fait valoir que l'effondrement des tours a constitué deux événements distincts. En cas de confirmation de l'interprétation de la version de Larry Silverstein par la justice américaine, les assureurs seraient obligés de l'indemniser pour deux sinistres et non un seul comme ils essaient de le démontrer.

A la Bourse suisse, le titre Swiss Re plongeait de 7,4 % à 71,2 francs en fin de matinée, dans un marché en recul de 0,73%.

swissinfo et les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.