Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Swiss Re prend de plus en plus d'assurance

Le siège de Swiss Re au centre de Zurich

(Keystone Archive)

Le réassureur zurichois affiche une rentabilité en forte croissance au terme du premier semestre 2004.

Le bénéfice net de Swiss Re, numéro deux mondial du secteur, a doublé par rapport à la même période de l'an passé pour s'établir à 1,4 milliard de francs.

Le réassureur zurichois affiche une rentabilité en forte croissance au terme du premier semestre 2004.

Le bénéfice net de Swiss Re, numéro deux mondial du secteur, a doublé par rapport à la même période de l'an passé pour s'établir à 1,4 milliard de francs.

Pour mémoire, Swiss Re avait dégagé un résultat net de 691 millions de francs au premier semestre 2003. Le volume des primes encaissées a en revanche reculé de 2 %, à 14,1 milliards, en raison d'une politique plus sélective dans le choix de conclusion des contrats, a expliqué Swiss Re jeudi.

Les fonds propres ont progressé de 18,5 milliards de francs fin 2003 à 19,4 milliards. Leur rendement, qualifié de «solide», a atteint 15,6 %. Il est supérieur à l'objectif moyen sur trois ans de 13 % que Swiss Re s'était fixé.

L'assurance non-vie en verve



Toutes les divisions du groupe ont affiché de bonnes performances, à commencer par celle des Dommages, RC et Accidents dont le bénéfice d'exploitation a bondi de 79 % à 1,5 milliard de francs.

Les primes acquises ont toutefois reculé de 4 % à 7,5 milliards de francs, baisse expliquée par la réduction des transactions non traditionnelles. Le ratio combiné (rapport sinistres/primes et coûts) de cette division s'est amélioré de 3,7 points, à 96,1 %.

Le bénéfice d'exploitation de la division Vie et santé a pour sa part progressé de 34 % à 633 millions de francs, avec des primes stables à 5 milliards de francs. Quant à la division Services financiers, elle a dégagé un bénéfice d'exploitation de 359 millions, en hausse de 32 % sur un an, avec des primes en progression de 2 % à 1,5 milliard.

Développement d'Admin Re

La division Services financiers a continué d'étoffer le portefeuille de sa branche Admin Re, avec la conclusion de la transaction passée avec CNA Financial aux Etats-Unis (rachat du secteur assurance-vie individuelle) et l'acquisition, finalisée cette semaine, du britannique Life Assurance.

Ces opération, d'un montant total de plus de 1,6 milliard de francs, ont été considérées d'un bon oeil par les analystes, qui y voient une source de profit supplémentaire.

L'activité d'Admin Re consiste à racheter des portefeuilles de polices d'assurance vie et santé pour ensuite les regrouper et les gérer jusqu'à leur expiration dans le but de dégager des économies d'échelle. Swiss Re la considère comme un pôle de croissance censé compenser la faiblesse de la progression de la réassurance.

De bonnes perspectives



Pour l'ensemble de l'année, le réassureur dit se trouver sur la bonne voie. «Grâce à sa performance du premier semestre, Swiss Re est en bonne position pour afficher de solides résultats au titre de l'exercice 2004», a affirmé John Coomber, président de la direction.

Swiss Re dit «conserver son optimisme quant aux fondamentaux du marché». S'il est «certes peu probable que le rendement des investissements du premier semestre se maintienne au second» la compagnie continue de tabler sur un «bon» résultat pour cette année.

Les analystes apprécient



Les analystes ont globalement apprécié les résultats publiés jeudi, malgré le bémol que représente le recul du volume des primes encaissées.

Ce fléchissement dénote une certaine retenue dans la signature de nouveaux contrats, selon la banque Vontobel. Mais selon la banque Wegelin & Co, cela ne devrait pas se montrer trop décourageant.

A la Bourse suisse toutefois, ce facteur a pesé sur l'action Swiss Re jeudi matin. A 10h45 elle perdait 0,55 % à 71,70 francs, seul titre en repli dans un indice Swiss Market Index (SMI) en progression de 0,68 %.

Un nouveau vice-président



Swiss Re a par ailleurs annoncé la nomination de Jacques Aigrain, membre de la direction, à la vice-présidence de celle-ci.

Il succède ä Rudolf Kellenberger, qui a fait valoir ses droits à la retraite pour début 2005, où s'effectuera aussi le passage de témoin. M. Aigrain assumera sa nouvelle responsabilité avec sa fonction actuelle de responsable de la division Services financiers.

swissinfo avec les agences

En bref

- Swiss Re est le numéro deux mondial de la réassurance derrière l'allemand Munich Re.
- Il est implanté dans plus de 30 pays. Ses effectifs comptent quelque 7900 personnes.
- Swiss Re a gagné contre le promoteur du World Trade Center. La justice américaine considère que le double attentat du 11 septembre 2001 constitue un seul et même événement.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

×