Swiss-Ski aborde l'hiver avec confiance

Cette saison sera-t-elle celle du descendeur grison Silvano Beltrametti? Keystone Archive

Les compétitions de ski recommencent dans neuf jours. Swiss-Ski aborde cette nouvelle saison avec confiance, mais ne s'aventure pas à chiffrer les médailles...

Ce contenu a été publié le 18 octobre 2001 - 20:29

Les dirigeants et les entraîneurs de Swiss-Ski n'ont pas caché leur optimisme lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant saison à Regensdorf.

Mais l'expérience les rend prudents. L'an dernier, ils avaient annoncé leur ambition d'enlever six médailles lors des Championnats du monde de St Anton. Ils avaient finalement dû se satisfaire de la moitié. Cette année, ils n'ont donc pas voulu donner de chiffres précis.

Une victoire en descente

L'Autrichien Dieter Bartsch aimerait fêter sa première victoire en descente depuis qu'il a repris le poste de chef alpin messieurs, il y a trois ans. Il entend également combler une partie du retard que les Helvètes ont encore sur les Autrichiens, malgré des résultats positifs l'hiver dernier.

Les descendeurs grisons Franco Cavegn et Silvano Beltrametti ont été promus en équipe nationale. Cette dernière a par contre perdu un membre en la personne du Valaisan Didier Plaschy qui a mis un terme à sa carrière.

Côté encadrement, un seul changement important est à signaler: Christian Huber remplace Patrice Morisod au poste d'entraîneur technique. Osi Inglin (combiné) et Fritz Züger (vitesse) conservent leur poste.

Confirmer la troisième place

Chez les dames, le Tessinois Angelo Maina a repris le poste de chef alpin, cinq ans après l'avoir quitté. Son objectif est de monter sur le podium dans toutes les disciplines, en Coupe du monde comme lors des Jeux olympiques. Il s'agit également de confirmer le troisième rang au classement par nations obtenu l'hiver dernier.

Aucun changement n'a été enregistré dans l'encadrement de la Coupe du monde. Marie-Thérèse Nadig (vitesse) et Andy Puelacher (technique) ont été confirmés dans leurs fonctions.

Parmi les skieuses, la Valaisanne Lilian Kummer a remplacé en équipe nationale Karin Roten Meier, qui a renoncé au ski pour s'occuper de sa famille. La skieuse de Riederalp, légèrement blessée, devrait faire son retour à la compétition lors de la tournée américaine.

Poursuivre le bon travail

Swiss-Ski veut poursuivre le travail commencé il y a deux saisons avec la relève. Les premiers résultats ne se sont pas fait attendre, puisque la Suisse a enlevé cinq médailles, à la surprise générale, lors des Championnats du monde juniors au printemps.

Le Valaisan Didier Bonvin, chef de la relève depuis une année, entend poursuivre sur cette lancée. Il veut une confirmation de ces performances cet hiver.

Pas de problèmes de trésorerie

Jean-Daniel Mudry, directeur de la fédération suisse, a également précisé que le financement de l'hiver était assuré à 100%, malgré la débâcle de Swissair, l'un des deux sponsors principaux. L'UBS prendra à sa charge les 2 millions que la compagnie aérienne n'a pas encore payés.

Swiss-Ski attend encore une réponse d'ici fin octobre, en vue de l'année prochaine.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article