Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Swiss-ski vise six médailles aux Mondiaux de Sankt-Anton

Le retour de Karin Roten suscite tous les espoirs (archives Keystone).

Lors de sa traditionnelle conférence de presse d´automne à Kloten, Swiss-ski a annoncé que l´objectif majeur de la saison 2000/01 était d´enlever six médailles aux championnats du monde de Sankt-Anton, en Autriche.

Dieter Bartsch, chef alpin des messieurs, table sur quatre médailles. Son homologue chez les dames, Hans Pieren, en espère deux, dont une en or.

Il y a deux ans, à Vail, Michael von Grünigen et Steve Locher avaient obtenu chacun une médaille de bronze. Pour sa deuxième année à la tête de Swiss-Ski, Jean-Daniel Mudry est donc devenu plus exigeant et ambitieux.

«Ce n'est pas que moi», a précisé Jean-Daniel Mudry. «Toute l'équipe démontre une belle volonté de gagner. Il faut être exigeant pour obtenir des résultats. L'année dernière, j'avais surtout essayé de gagner la confiance des personnes avec qui je travaille. C'est presque réussi. C'est une bonne base pour la suite. Désormais, je vois mieux où nous pouvons nous améliorer. Il nous faut aussi des personnalités, comme Paul Accola. Mais tout le monde doit avoir un comportement adéquat», a-t-il ajouté.

Après une saison 1999/2000 qu'il a jugé insatisfaisante, Dieter Bartsch s'est montré content du travail effectué avec le matériel durant l'été et également des conditions trouvées lors des camps d'entraînement.

«Notre objectif prioritaire ce sont les Mondiaux. En plus de cela, je compte sur une augmentation du nombre de victoires et de podiums en Coupe du monde. Nous voulons également renforcer l'équipe actuellement en Coupe d'Europe», a dit le chef alpin autrichien de l'équipe de Suisse masculine.

Pour sa part, Hans Pieren s'est réjoui du retour de Karin Roten Meier, mère depuis le début de l'année d'un petit garçon. «Avec elle, nous espérons plus de podiums que la saison dernière. Les nombreuses blessées de l'hiver 1999/2000 - Sylviane Berthod, Catherine Borghi, Céline Dätwyler et Corinne Imlig, entre autres - se sont bien rétablies. Nous voulons également travailler avec les athlètes de Coupe d'Europe afin qu'elles montent en Coupe du monde», a expliqué le Bernois.

Les équipes nationales ont effectué, en septembre, des tests en soufflerie au Centre d'aérodynamique d'Emmen. Une approche scientifique que Swiss-Ski désire approfondir. Dans cette optique, elle a institué un groupe de travail «Recherche», chargé de signaler les nouveautés techniques et scientifiques qui pourraient être utiles aux skieurs et skieuses.

Jean-Pierre Egger, ancien entraîneur de l'athlète Werner Günthör, fait partie du groupe qui s'occupera de la condition physique des skieurs et skieuses suisses.

Par ailleurs, Swiss-Ski dispose d'un nouveau sponsor, le Casino de Saxon.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×