Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Tennis: Federer élimine Safin à Rome

Roger Federer en vainqueur de Safin, mercredi, à Rome.

(Keystone)

Au 2e tour du tournoi ATP de Rome, le Suisse Roger Federer a réussi à éliminer le Russe et tête de série no 2, Marat Safin, en trois manches. Au 3e tour, le Bâlois affrontera le Sud-Africain Wayne Ferreira.

Vainqueur du Suédois Thomas Johansson au premier tour, Roger Federer a signé un nouveau succès probant au tournoi Masters Series de Rome. Opposé à Marat Safin, tout de même tête de série no 2 du tournoi, le Bâlois s'est imposé: 4-6, 6-4 et 7-6 (7/5).

En surdoué, Roger Federer a une nouvelle fois affiché une parfaite maîtrise nerveuse dans le tie-break de la manche décisive.

En huitième de finale, le tennisman bâlois affrontera le Sud-Africain Wayne Ferreira. Les deux joueurs se sont déjà affrontés à deux reprises, chacun remportant une victoire.

«Ici, je prends chaque jour quelques années de plus», constatait en riant Peter Lundgren, le coach de Federer, faisant référence aux deux matches au dénouement incertain livrés par son poulain.

«Roger a mal entamé la partie, mais il a retrouvé un excellent niveau de jeu dès le milieu de la deuxième manche», analysait encore le coach du Bâlois.

Le Suisse n'avait jamais encore battu un rival aussi bien classé dans un tournoi de cette importance. Il s'approche tranquillement de son objectif qui est de figurer parmi les seize joueurs classés aux Internationaux de France, programmés à la fin du mois.

Safin a profité de plusieurs petites erreurs de Federer pour remporter la première manche 6-4. Ensuite, le Russe réussissait un break et menait 3-2 dans le deuxième set. Mais le Bâlois prenait alors la direction du match et égalisait avant de gagner la manche 6-4.

Vainqueur à l'US Open, Safin avait connu des problèmes de santé, ces derniers temps, qui l'ont fait retomber au 29e rang mondial. Il a certes retrouvé un bon niveau de jeu, mais manque certainement un peu de compétition actuellement.

Quoi qu'il soit, cela n'enlève rien aux mérites du tennisman suisse, Roger Federer, qui a su forcer la décision en fin de match.

Dans le tie-break de la manche décisive, le Bâlois a en effet démontré qu'il excellait dans ce genre d'exercice. Il a remporté aux dépens de Marat Safin son dixième jeu décisif de rang!

«Ses récents succès lui ont donné beaucoup de confiance. Désormais, Roger Federer a acquis cette sérénité qui lui permet de gérer les situations délicates», estime Peter Lundgren.

swissinfo avec les agences

×