Navigation

Tennis: la Suisse éjectée du Groupe mondial

Opposée au Kazakhstan dans le barrage promotion/relégation de Coupe Davis, la sélection helvétique a essuyé une troisième et décisive défaite lors du double. La paire Stanislas Wawrinka/Yves Allegro a été vaincue par le binôme Andrey Golubev/Yuri Schukin (4-6 3-6 3-6).

Ce contenu a été publié le 18 septembre 2010 - 14:10
swissinfo.ch et les agences

Après les deux défaites en simple vendredi à Astana, le capitaine Severin Lüthi a tenté un petit coup de poker en alignant Stanislas Wawrinka en double, à la place de Michael Lammer.

Mais l’épuisement de ce dernier (battu en cinq sets la veille) et surtout la fébrilité de service de son partenaire, Yves Allegro, ont rapidement pénalisé la Suisse.

Coupable de huit doubles fautes, dont trois lors du seul premier jeu, le Valaisan a perdu ses quatre premiers jeux de service, finissant la partie avec une statistique rédhibitoire de cinq breaks concédés en sept jeux de service.

En seulement 1h48 de match, le Kazakhstan a bouclé l'affaire sur l'engagement de Yuri Schukin, s'offrant la première promotion de son histoire dans le Groupe mondial.

De son côté, la Suisse se retrouve éjectée de l'élite malgré la présence de deux joueurs dans le top 20 à l'ATP. La faute à un concours de circonstances particulièrement défavorables. La Suisse quitte le Groupe mondial pour la quatrième fois depuis vingt ans.

Cela avait été le cas à Split en 1990 contre la Yougoslavie, à Ramat Hasharon en 1993 contre Israël et à Prague en 2007 contre la République tchèque. En revanche, les Helvètes n'avaient jamais essuyé une telle déroute en se faisant reléguer dès
le double.

A l'issue des trois dernières relégations, la Suisse avait retrouvé sa place dans le Groupe mondial dès l'année suivante.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.