Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Théâtre amateur sur la Costa Blanca

Lilo et Manfred Röding dans leur maison de Ciudad Quesada.

(swissinfo.ch)

Liselotte et Manfred Röding, ou l'exemple parfait du couple de retraités suisses partis sous les cieux plus cléments de l'Espagne... S'il n'y avait «Arlequin».

Il y a cinq ans, la Zurichoise a fondé une troupe de théâtre amateur, en allemand, qui fait salle comble durant ses tournées dans cette région où se concentrent de nombreux retraités.

Tout a commencé par un diagnostic médical: infarctus et angine de poitrine sévère pour Manfred Röding. Le médecin lui a alors conseillé d'aller vivre sous un climat plus sec. Depuis 1996, Lilo et Manfred Röding sont installés à Ciudad Quesada, située à l'intérieur des terres, à quelques 50 kilomètres au sud d'Alicante et dix kilomètres du littoral.

Sortie de terre dans les années 80 dans les environs de Rojales, l'«urbanisacion» Ciudad Quesada a connu une véritable «explosion» démographique et compte aujourd'hui plus de 20'000 unités d'habitation.

Des ressortissants de près de 18 pays s'y sont établis, dont de nombreux Suisses, mais aussi des Allemands. Au niveau des statistiques, ils sont depuis peu dépassés par les Anglais.

Le prix du terrain s'est rapidement adapté à la demande: si, en 1995, les Röding ont payé 70 francs le mètre carré, on n'obtient quasiment rien aujourd'hui à moins de 600 francs.

Oasis privée

Tous deux âgés de 67 ans, les Röding ont conçu leur maison de deux étages en la personnalisant avec différents éléments empruntés çà et là. Dans le jardin avec piscine, les hauts palmiers et les agaves dominent.

La maison aux couleurs claires, le bleu de la piscine, le vert du gazon, tout concourt à une impression de netteté.

A première vue, les Röding sont l'exemple typique du couple qui n'a plus grand chose à faire que tailler ses rosiers. La réalité est toute autre.

La passion du théâtre

Sur la Costa Blanca, Lilo Röding est revenue à ses premières amours, le théâtre. «Et pourtant, que ce soit le théâtre, l'opéra et les concerts, au niveau culturel, on ne manque de rien ici. Mais tout est évidemment en espagnol», dit-elle.

Ce qui n'est pas un problème pour elle, puisqu'elle parle couramment la langue de Cervantès. Il n'en va pas de même pour la plupart des autres résidents allemands et suisses. C'est ce qui l'a incité à fonder, il y a cinq ans, la troupe «Arlequin», qui ne compte pour l'instant que des actrices et acteurs amateurs.

Les pièces qu'ils ont monté rencontrent un franc succès. La première représentation de la troupe au théâtre de Rojales, il y a quatre ans, a attiré plus de 800 spectateurs et a été jouée à guichets fermés. Depuis, la troupe de Lilo Röding fait chaque année une tournée entre Carnaval et Pâques le long de toute la Costa Blanca.

Lilo Röding a été ainsi reconnue par des Allemands sur un parking d'autoroute entre Valence et Barcelone. «Ils m'ont demandé quand est-ce que je rejouais», raconte-t-elle en faisant un peu la moue...

Mal du pays, amitiés distendues

En Suisse, les relations avec leurs amis ont souffert de la distance. En revanche, ils maintiennent des contacts étroits avec leurs deux filles, à raison d'un appel ou d'un mail au moins une fois par semaine.

Mais, depuis que son petit-fils est venu au monde, Lilo Röding a le mal du pays. Elle souhaiterait en effet vivre les premiers pas du petit et entendre son premier mot, plutôt que d'être pour celui-ci un lointain étranger.

Et maintenant que le deuxième petit-enfant est annoncé pour février, elle compte se rendre plus souvent en Suisse, «une fois tous les deux mois». A son regard, on voit que son mari est nettement moins enthousiaste.

swissinfo, Renat Künzi à Ciudad Quesada
(Traduction de l'allemand: Bertrand Baumann)

Faits

En 2004, 21'500 Suisses enregistrés auprès d'une représentation diplomatique vivaient en Espagne, dont près de 7500 à Madrid et 4800 sur la Costa Blanca.
Leur nombre réel est probablement beaucoup plus élevé, de nombreux Suisses n'étant pas enregistrés auprès des autorités consulaires.
Le début de cette émigration Suisse en Espagne remonte aux années 1970, lorsque des entrepreneurs espagnols établis en Suisse ont commencé à faire de la publicité pour leurs projets de résidences pour personnes âgées sur la Costa Blanca.
La Costa Blanca, rebaptisée par certains «Costa Geriatrica» est d'ailleurs souvent qualifiée de «Maison de retraite de l'Europe».

Fin de l'infobox

En bref

- Les Röding travaillaient tous les deux dans la métallurgie jusqu'à Manfred Röding perde son emploi.

- Ils n'auraient jamais eu les moyens de se payer une telle maison en Suisse. En Espagne, ils vivent d'une rente AVS de couple. Ils ont investi le montant du 2e pilier dans leur maison.

- En Espagne, ils sont assurés auprès d'une assurance maladie privée. Cette dernière prend en charge les traitements dans un hôpital privé.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.