Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Tour de Romandie: Plaza s'adjuge l'étape et Frigo endosse le maillot vert

Dario Frigo s'impose comme le nouveau leader du tour de Romandie.

(Keystone)

Précédé du mémorial Magali Pache, le contre-la-montre de Payerne, disputé sous le soleil mais avec un vent facétieux, a permis à Dario Frigo, second de l'étape, de faire parler sa puissance pour s'emparer du maillot vert. Montgomery et Camenzind, quant à eux, limitent les dégâts.

Emotion sur la ligne d'arrivée à Payerne vendredi. Avant la course des professionnels hommes, plusieurs championnes se sont élancées sur le parcours du contre-la-montre.

Les plus grands noms de la planète cyclisme femme, Jeannie Longo (recordwoman de l'heure, championne olympique à Atlanta et multiple championne du monde) et Leontin Van Moorsel (quintuple championne du monde et triple médaillé d'or à Sydney) en tête, ont rouler à la mémoire de Magali Pache.

La jeune athlète fribourgeoise, fauchée par une voiture peu après une course l'an dernier en France, était une sportive exemplaire à l'aube d'une carrière prometteuse.

Moins d'une heure après la prestation très appréciée des dames, l'asphalte vaudois fondait sous les coups de pédales des héros de ce 55ème Tour de Romandie. Celui de Dario Frigo a fait merveille sur un tracé de rouleur taillé sur mesure pour lui dans lequel il termine second derrière David Plaza.

Dario Frigo a ainsi remporté sans coup férir le duel a distance qui l'opposait à son compatriote Paolo Savoldelli parti deux minutes après lui. «J'ai tout donné! Dans ce genre de course, il est impossible d'adopter une quelconque tactique. Désormais j'ai ce maillot vert sur les épaules et j'entends bien le conserver jusqu'à Genève», avouait sans coup férir, Dario Frigo, encore essoufflé.

Demain, l'étape de Nendaz livrera définitivement le nom du vainqueur italien de ce Tour de Romandie. Si du côté suisse l'espoir d'une victoire au classement général semble s'être définitivement envolé, Camenzind (9ème) - déçu de sa course du jour - et Montgomery (12ème) pourraient bien tenter un dernier baroud d'honneur au nom des couleurs helvétiques.

Payerne, Mathias Froidevaux


Liens

×