Tout pour la Grande Boucle

Cinq ans après sa création, l'équipe cycliste suisse Phonak espère pouvoir prendre part au Tour de France.

Ce contenu a été publié le 23 janvier 2003 - 21:08

Onze ans après le team Helvétia, une nouvelle formation rouge à croix blanche pourrait hanter les routes du Tour de France. La centième de l'Histoire.

«Toute la stratégie de ce début de saison repose sur une participation au Tour de France», explique Alvaro Pino, le directeur sportif de Phonak.

«Nous allons tenter d'obtenir les meilleurs résultats possibles dès les premières courses afin d'engranger des points UCI et progresser dans la hiérarchie. Il s'agit de convaincre rapidement les organisateurs du Tour de la valeur de notre équipe».

Dans cette perspective, deux stages au Centre mondial du cyclisme à Aigle et en Valais ont réuni coureurs, directeurs sportifs et staff en décembre dernier.

Le 30 janvier déjà, Phonak sera au départ du Tour du Qatar. Suivront le Trophée méditerranéen, le Trophée de Majorque. Qui plus est, et contrairement à la saison dernière, Phonak sera invité dans toutes les courses de Coupe du monde.

«Nous avons les moyens de jouer un rôle important à Milan - San Remo, au Tour des Flandres, à l'Amstel Gold Race et dans les Ardennes qui conviennent bien à Camenzind, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège en 2001», poursuit Alvaro Pino.

Enfin après le Paris - Nice, le Tour de Romandie et avant le Tour de Suisse, Phonak fera l'impasse sur le Tour d'Italie.

swissinfo, Pierre-Henri Bonvin

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article