Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Nicolas Sarkozy s'est récemment emporté face à des journalistes affirmant à l'un d'eux: "Il semblerait que vous soyez pédophile, j'en ai l'intime conviction". Le président français a ainsi voulu signifier qu'on ne peut mettre en cause quelqu'un sans preuve, en référence à des soupçons de corruption.
L'échange entre le président français et la presse, relayé depuis lundi soir par plusieurs sites internet, a eu lieu en marge du sommet de l'OTAN à Lisbonne vendredi soir.
Au même moment, l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin venait de relancer les soupçons de rétrocommissions vers des personnalités de la droite en 1995 dans le cadre d'un contrat de vente de sous-marins au Pakistan.
A l'époque Nicolas Sarkozy était ministre du Budget et porte-parole de la campagne présidentielle du Premier ministre d'alors, Edouard Balladur, sur laquelle planent des soupçons de financement illégal potentiellement lié à ces rétrocommissions.
"On est dans un monde de fous", a déclaré le président qui répondait à une question sur le sujet lors de ce briefing "off", pour lequel le président ne doit en principe pas être cité comme tel si les journalistes répercutent ses propos.
Puis il s'adresse à un journaliste, dans une démonstration par l'absurde: "Et vous, j'ai rien du tout contre vous. Il semblerait que vous soyez pédophile... Qui me l'a dit ? J'en ai l'intime conviction (...) Pouvez-vous vous justifier?".
Le président emploie encore le mot deux ou trois fois, preuve de sa colère. "Amis pédophiles, à demain!", lance-t-il en quittant les journalistes qu'il allait retrouver le lendemain en conférence de presse.
Depuis qu'il est président, Nicolas Sarkozy s'est laissé aller à quelques insultes inhabituelles dans la bouche d'un chef d'Etat, la plus célèbre étant "le casse-toi, pauvre con" lancé à une personne qui refusait de lui serrer la main lors d'une visite au salon de l'agriculture. Il est également connu pour ses réponses parfois virulentes aux question des journalistes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS