Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Berlusconi condamné": toute la presse italienne titrait samedi sur le verdict qui a infligé au Cavaliere quatre ans de prison pour fraude fiscale. Elle note souvent en "Une" l'amertume de l'ancien homme fort italien qui a parlé de "verdict politique".

"Berlusconi condamné. L'ex-premier: sentence politique": "La Stampa" (centre-droit) restait très factuelle dans son titre, comme la plupart des autres grands journaux. "Les mirages et les alibis se sont évanouis", commente "La Stampa": "une génération entière d'Italiens nés après 1975 aura pour la première fois aux élections du printemps prochain un choix sans référendum pro ou contre Berlusconi", souligne le journal de Turin.

Fin d'une aventure déjà morte

Pour l'éditorialiste du quotidien de centre-gauche "La Repubblica", Ezio Mauro, "se termine ainsi, avec une sanction judiciaire nette, très dure et surtout infamante, une aventure titanesque née dans la télévision et achevée au tribunal: mais elle était déjà morte dans la politique, territoire d'abord de la domination suprême, puis de la chute et aujourd'hui du déclin définitif".

Le principal journal italien, le "Corriere della Sera" (centre-droit), titre sur "Droits télévisuels: Berlusconi condamné", mais n'accorde pas d'éditorial en première page au verdict, lui consacrant quatre pages intérieures de récits, de réactions et d'explications factuelles.

"Berlusconi, 'délinquant naturel'".

Le quotidien de gauche "Il Fatto Quotidiano", qui avait fait du combat politique contre "B" (Berlusconi) son thème privilégié et quotidien quand il était au gouvernement, titre"Berlusconi, 'délinquant naturel'" Ce verdict est "la preuve que l'Italie a été gouvernée pendant neuf ans par un fraudeur du fisc", relève-t-il..

L'ex-chef du gouvernement a été condamné vendredi à une peine sévère de quatre ans de prison pour fraude fiscale dans l'affaire Mediaset, peine réduite de facto à un an grâce à une amnistie. Les avocats du Cavaliere ont annoncé qu'ils déposeraient un recours en appel d'ici au 9 ou 10 novembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS