Toute l'actu en bref

"Ce premier tour ne sera pas un match comme les autres pour Roger. Après une pause de six mois, cette partie sera un peu... spéciale." Mais comme son joueur, Severin Lüthi a hâte d'y être.

"Nous devons nous préparer le mieux possible pour ce premier match. Mais pour l'instant, nous ignorons le nom de l'adversaire, poursuit le Bernois. Mais jouer un qualifié est, je crois, un avantage."

A l'entendre, affronter deux qualifiés lors des deux premiers tours n'est donc pas une mauvaise chose. Après cette entame, Roger Federer sera tout de suite plongé dans le grand bain avec un troisième tour contre Tomas Berdych. "Ce match est encore loin. Berdych et Roger n'y sont pas encore, lâche-t-il toutefois. Mais avec le rang de tête de série no 17, il n'y pas de tirage facile. Berdych en seizième de finale, Kei Nishikori en huitième et Andy Murray en quart: c'est, il est vrai, difficile. Mais je le répète, nous n'y sommes pas encore. Et les trois adversaires cités non plus..."

Le Bernois a, bien sûr, jeté un oeil sur le tableau de Stan Wawrinka avec ce premier tour contre Martin Klizan. "Stan ne fera pas l'erreur de sous-estimer Klizan, dit-il. Comme Roger, il est le favori de ce premier tour. Mais nous sommes en début d'année. Aucun joueur n'a livré énormément de matches. Un premier tour à Melbourne n'est jamais évident. Stan devra témoigner d'une très grande concentration."

ATS

 Toute l'actu en bref