Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Rolling Stones ont fait officiellement connaître jeudi "Doom and Gloom", leur premier morceau depuis plus de six ans. Ce blues au tempo rapide en forme de retour aux sources a été plutôt bien accueilli par la critique britannique.

Ce titre est l'un des deux inédits qui figureront dans "GRRR!", la compilation des meilleurs titres des Rolling Stones qui paraîtra le 12 novembre prochain, dans le cadre des festivités liées au cinquantième anniversaire du groupe.

Parmi les médias, le "Mirror" a accueilli ce morceau "avec un certain soulagement", lui accordant trois étoiles sur cinq possibles, la même note que le "Daily Telegraph", rassuré par ce rock sans surprise, "business as usual", a expliqué le journal.

Pour le magazine musical "NME", "Doom and Gloom" pourrait même être le "Gimme Shelter" de la génération Wii. Seul point faible, estiment les critiques, la voix de Mick Jagger, qui en fait trop et s'auto-caricature. "Le meilleur moment, c'est quand il s'arrête de chanter et commence à souffler", résume ironiquement Neil McCormick du "Daily Telegraph", évoquant un passage à l'harmonica.

Les Rolling Stones, qui ont officiellement vu le jour sur scène le 12 juillet 1962 au Marquee's, sur Oxford Street à Londres, ont publié un album de photographies en juillet, assisteront la semaine prochaine au London Film Festival à la première d'un documentaire, "Crossfire Hurricane", qui leur est consacré.

Ils feront également l'objet d'une rétrospective cinématographique au Musée d'art moderne de New York à partir du 15 novembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS