Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les organisateurs de la campagne "Droit sans frontières" ont révélé mercredi sur la Place fédérale avoir récolté 135'285 signatures. La pétition exige des politiques des bases légales pour que les multinationales suisses respectent environnement et droits de l'homme à l'étranger.

Lancée en novembre 2011 par une alliance comprenant plus de 50 organisations de développement et droits de l'homme, syndicats et associations environnementales réparties sur l'ensemble du pays, la campagne a été qualifiée d'"immense succès" par ses directeurs. Les responsables ont remis la pétition au Parlement après avoir mené une petite action symbolique.

Pour marquer cette réussite, un mur a été dressé devant la chancellerie fédérale avec les 64 cartons abritant les signatures, sous les yeux d'une cinquantaine d'activistes rassemblés sous la pluie. On pouvait aussi y voir une balance de la justice, sur laquelle les "droits de l'homme" pesaient plus lourd que le "profit".

"Un message fort"

"Ce succès est un message très fort du peuple suisse en direction des politiques", a assuré Manon Schick, directrice générale de la section helvétique d'Amnesty International. "Nous réclamons que le gouvernement suisse se place en défenseur des droits de l'homme et de l'environnement, pas seulement dans le discours mais aussi à travers des bases légales concrètes."

Au tour de Peter Niggli, directeur d'Alliance Sud, de s'avancer devant le parterre d'activistes. "Il faut des règles plus contraignantes envers les entreprises suisses délocalisées. Les droits de l'homme doivent être respectés partout, et comme la Suisse abrite le plus grand nombre de multinationales par habitant au monde, elle doit montrer l'exemple", a-t-il déclaré.

Les pétitionnaires ont rappelé que plusieurs politiciens ont déposé durant la session en cours des interventions parlementaires sur des questions relatives aux droits de l'homme et entreprises.

ATS