Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des artificiers devaient tenter à nouveau samedi de pénétrer dans l'appartement du tireur, arrêté après avoir ouvert le feu vendredi dans un cinéma d'Aurora, dans la banlieue de Denver (Etats-Unis). Le dernier bilan de la tuerie fait état de 12 morts et 58 blessés.

Une explosion a retenti samedi matin (début de soirée, heure suisse) dans l'appartement du tueur d'Aurora. Les autorités avaient précédemment annoncé qu'elles allaient procéder à une série d'"explosions contrôlées" au moyen d'un robot téléguidé.

Des photos de l'intérieur ont permis d'identifier des bocaux remplis de munitions au sol, "des objets qui ressemblent à des obus de mortier", ainsi que des câbles métalliques apparemment connectés à des bouteilles en plastique contenant un liquide indéterminé.

Le robot a pu placer un tube près de l'installation artisanale et se mettre à l'abri pour le faire exploser à distance. "Ces pièges étaient sans aucun doute destinés à tuer et blesser les premières personnes entrant dans l'appartement", a confié la police.

Cette dernière n'a pas pu indiquer si l'auteur présumé de la tuerie avait parlé après son arrestation.

Blessés graves

"De nombreux patients sont dans un état critique", a poursuivi le chef de police. Presque tous les blessés ont été atteints par des tirs, a-t-il dit, ajoutant qu'une "poignée" des personnes soignées à l'hôpital ne présentaient aucune blessure par balle, mais avaient subi d'autres blessures pendant la panique causée par les tirs.

Les enquêteurs en savent maintenant davantage sur le tireur présumé. C'est un doctorant de 24 ans à la bouille ronde, réputé bon élève et sans histoire, qui a méthodiquement préparé l'assaut du cinéma en truffant récemment son appartement d'explosifs.

Le jeune homme originaire de San Diego en Californie aurait méthodiquement préparé son crime et longtemps à l'avance, se procurant au cours des deux derniers mois quelque 6000 balles et cartouches sur internet, selon la police.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS