Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

"InSyriated" de Philippe Van Leeuw sacré meilleur film belge

Le Magritte du "Meilleur acteur" a été attribué à Peter Van den Begin pour son rôle dans "King of the Belgians". Le long métrage de Peter Brosens raconte l'odyssée farfelue d'un roi des Belges qui doit sauver son pays de la désagrégation.

KEYSTONE/EPA/HAYOUNG JEON

(sda-ats)

"InSyriated" de Philippe Van Leeuw a été sacré "Meilleur film" samedi soir lors de la huitième cérémonie des Magritte du Cinéma, les prix qui récompensent le meilleur du 7e art belge. Au total, le long métrage rafle six prix.

Philippe Van Leeuw décroche également les deux prix de la "Meilleure réalisation" et du "Meilleur scénario". "Un trio gagnant donc, qui vient récompenser ce film puissant et déchirant sur la vie quotidienne d'une famille syrienne terrée dans son appartement", rapportent les organisateurs.

Le réalisateur a remercié le jury d'avoir compris l'importance du message de son film : "C'est un film qui devait exister je pense et qui va continuer, j'espère, à marquer un peu les esprits sur la situation qu'on connaît pour les réfugiés syriens dans notre pays. Le film donne un visage à ces gens".

"InSyriated" remporte également les prix récompensant la meilleure image, le meilleur son ainsi que la meilleure musique originale.

Meilleurs acteurs

Emilie Dequenne a été consacrée "Meilleure actrice" pour son rôle dans le film "Chez nous" de Lucas Belvaux samedi soir lors de la huitième cérémonie des Magritte du Cinéma, les prix qui récompensent le meilleur du 7e art belge. Emilie Dequenne a déjà été récompensée par deux fois dans cette catégorie pour "À perdre la raison" et "Pas son genre".

Dans "Chez nous", l'actrice endosse le rôle de Pauline, une infirmière à domicile appréciée de ses concitoyens qui pratique dans le nord de la France. Elle se voit enrôlée en politique par un parti d'extrême droite et nous en fait découvrir ses coulisses et ses manigances électorales. A travers son parcours initiatique, ce sont les motivations des électeurs et leurs difficultés face à la vie qui transparaissent.

Le Magritte du "Meilleur acteur" a été attribué à Peter Van den Begin pour son rôle dans "King of the Belgians". Le long métrage de Peter Brosens raconte l'odyssée farfelue d'un roi des Belges qui doit sauver son pays de la désagrégation.

Le prix du "Meilleur premier film" a été attribué à "Faut pas lui dire" de Solange Cicurel. Celui du "Meilleur montage" est allé à Sandrine Deegen pour "Paris pieds nus" de Dominique Abel et Fiona Gordon.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.