Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le porte-avions américain Carl Vinson se trouve toujours au nord-ouest de l'Australie, où il a participé à des exercices avec la marine militaire australienne (archives).

KEYSTONE/US DEPARTMENT OF DEFENSE/US DEPARTMENT OF DEFENSE HANDOUT

(sda-ats)

"L'armada" américaine promise par le président des Etats-Unis Donald Trump près de la péninsule coréenne n'a pas encore commencé à naviguer vers cette zone, a reconnu mardi un responsable américain de la défense. Elle ne devrait pas y être avant la semaine prochaine.

Le 8 avril, un porte-parole du commandement américain dans le Pacifique avait annoncé qu'un porte-avions américain, le Carl Vinson, et sa flotte faisaient route vers la péninsule coréenne, par "mesure de précaution", en mentionnant la menace nucléaire nord-coréenne. Donald Trump avait ensuite déclaré le 12 avril: "Nous sommes en train d'envoyer une armada. Très puissante".

En fait, le groupe aéronaval "va commencer à faire route vers le nord en direction de la mer du Japon dans les 24 heures", a ajouté ce responsable qui a requis l'anonymat. Il n'arrivera dans la zone que la semaine prochaine, a-t-il ajouté.

Exercice avec l'armée australienne

Selon ce responsable, les bateaux se trouvent toujours au large de la côte nord-ouest de l'Australie. Une photographie de la marine américaine prise ce week-end montre le porte-avions au large de l'île de Java.

Le groupe aéronaval comprend le porte-avions Carl Vinson, de la classe des porte-avions Nimitz, son escadron aérien, deux destroyers lanceurs de missiles et un croiseur lanceur de missiles.

La flotte américaine a, de fait, participé ces derniers jours à des exercices militaires avec la marine australienne, selon le responsable américain. Le gouvernement américain a haussé le ton contre la Corée du Nord après un nouvel essai - raté - de missile dimanche.

Donald Trump a conseillé lundi au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un de "bien se tenir". La Corée du Nord a répondu, par la voix de son ambassadeur adjoint à l'ONU, qu'elle était prête à répondre à "n'importe quel type de guerre" déclenchée par les Etats-Unis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS