Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'équipe du film "L'Ordre Divin", en janvier à Soleure. De gauche à droite, Marie Leuenberger, actrice principale, Petra Volpe, réalisatrice, et Rachel Braunschweig, scénariste (archives).

KEYSTONE/MARCEL BIERI

(sda-ats)

"L'Ordre divin" sera l'espoir de la Suisse pour aller aux Oscars dans la catégorie "films en langue étrangère". Déjà reconnu au niveau international, le film de Petra Volpe évoque la lutte en faveur du droit de vote des femmes en 1971.

On saura en janvier 2018 si le film réussit à se faire une place dans la liste finale des films nominés aux Oscars, annonce vendredi dans un communiqué l'Office fédéral de la culture (OFC). La cérémonie a lieu en mars 2018.

Le film de Petra Volpe se passe en 1971 dans un village suisse. Il raconte l'histoire de Nora, ménagère et mère au foyer qui commence à s'engager en faveur du droit de vote des femmes et par là même trouble la tranquillité de son ménage et celle du village. "L'Ordre divin" illustre une période de l'histoire contemporaine qui n'a rien perdu de son actualité et de son importance, poursuit l'OFC.

Film touchant

"Résultat de recherches minutieuses, présenté de manière engagée, le film de la réalisatrice Petra Volpe touche grâce à la finesse de son humour et par un magnifique travail de l'ensemble des acteurs, en particulier de Marie Leuenberger", indique le jury qui l'a sélectionné.

"L'Ordre divin" a déjà rencontré un écho certain au niveau international. La première du film a eu lieu en janvier aux Journées de Soleure. Il y a obtenu le Prix de Soleure et a trouvé un grand écho dans la presse, souligne encore l'OFC. A Genève, il a reçu le Prix du cinéma suisse dans trois catégories. Le Tribeca Film festival de New York lui a également décerné trois prix.

L'oeuvre sera projetée le 5 août au Festival de Locarno et le 28 septembre à celui de "Delémont-Hollywood".

ATS