Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il n'a pas utilisé le terme de désastre mais son discours est sans équivoque. Vladimir Petkovic a été "effrayé" par la première heure de jeu de son équipe.

"Nous avons présenté un football sans mouvement. Le courage nous a manqué aussi, lâche-t-il. La volonté de dominer l'adversaire n'était pas là. Après une heure de jeu, nous sommes menés 3-0 face à une équipe qui n'a bénéficié que de trois occasions. Notre manque de concentration fut flagrant."

Vladimir Petkovic a refusé de porter le débatssur les individualités. "Nous gagnons en équipe, nous perdons en équipe", lance-t-il. Mais ce match de Trnava lui a sans doute rappelé une vérité: un joueur qui ne joue pas en club ne peut pas tenir sa place en sélection. Elle lui commande de ne pas aligner Schär et Inler mardi à Vienne contre l'Autriche. "Nous jouerons pour gagner mardi", affirme avec force le sélectionneur. On aimerait pouvoir le croire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS