Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

De gauche à droite, Damien Piller, Christelle Luisier et Urs Ryf, président de Swiss Aeropole lors du premier coup de pioche

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Après vingt ans de tractations, l'Aéropôle de Payerne (VD) entre dans sa phase concrète. Le premier coup de pioche a été donné lundi dans le champ qui verra s'ériger le bâtiment aéroportuaire durant 18 mois de travaux.

"Moteur enfin", a lancé Damien Piller lors de son intervention. L'homme d'affaires fribourgeois s'est félicité de "l'étape très importante" franchie par "ce superbe projet". "C'est un jour de fête, un jour de joie", a souligné celui qui est le maître d'oeuvre de l'aventure.

Au fil du temps, "nous avons eu de plus de plus de doutes sur notre crédibilité. Mais on y est arrivé grâce à un remarquable travail d'équipe". Damien Piller a salué l'engagement de la commune de Payerne, des cantons de Vaud et de Fribourg et des autorités militaires qui ont ouvert la piste à de l'aviation civile.

Le bâtiment accueillera la société Speedwings présidée par Damien Piller, qui opère une flotte de sept jets. Il abritera également des surfaces à disposition des entreprises dans ce qui doit devenir "un moteur de développement" pour toute la région, a affirmé la syndique de Payerne, Christelle Luisier.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS