Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Se qualifier pour les huitièmes de finale est une grande performance. Et cette qualification est méritée." Homme du match, Yann Sommer ne cache pas son bonheur.

"Ce soir, la chance a peut-être été de notre côté. Mais je retiens surtout la qualité du jeu présenté, poursuit le portier de l'équipe de Suisse. Nous avons eu la possession. Nous avons livré un grand match."

Yann Sommer n'a, pour l'instant, aucune préférence quant au nom du prochain adversaire de l'équipe de Suisse samedi à Saint-Etienne: la Pologne ou l'Allemagne. "Franchement, nous n'avons pas vraiment réfléchi à la question, avoue-t-il. Nous étions uniquement concentrés sur ce match de Lille. L'objectif était, en premier lieu, de valider notre qualification. Maintenant, tout est plus "relax". On va attendre tranquillement le verdict des matches de mardi."

Le Bâlois a, enfin, été interrogé sur la qualité des maillots de son équipe. "Quatre joueurs qui doivent changer leur maillot: cela veut dire que ce fut un véritable combat ce soir. Qu'il y a eu aussi beaucoup de duels", glisse-t-il diplomatiquement.

ATS