Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Le but était d'amener des émotions dans ce match au travers des duels. De ne pas laisser jouer les Ukrainiens." Adi Hütter n'en finissait pas tard mercredi de revenir sur l'exploit des Young Boys.

"Nous leur avons coupé l'herbe sous le pied", poursuivait l'entraîneur des Young Boys après la victoire 2-0 sur Dynamo Kiev, une victoire qui qualifie les Bernois pour le barrage de la Ligue des Champions. "Ne pas prendre de but face à une telle équipe est une performance rare, explique-t-il. Nous étions parfaitement concentrés. Nous n'avons commis qu'une seule erreur, mais elle a été réparée par Marco Wölfli."

Adi Hütter est persuadé que les Young Boys auront leur chance dans le barrage. "L'équipe est bien meilleure que celle qui avait été éliminée l'an dernier par le Borussia Mönchengladbach, assure-t-il. Je me souviens que j'avais dû composer lors de ce barrage avec des blessés et des joueurs en méforme."

Les Bernois connaîtront vendredi le nom de leur prochain adversaire: il s'agira du FC Séville, de Naples, de Liverpool, du CSKA Moscou ou du Sporting Lisbonne.

ATS