Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Près de deux tonnes" d'uranium ont été découvertes dans un immeuble dans le centre de La Paz, à proximité des ambassades des Etats-Unis et du Brésil, a indiqué mardi le gouvernement bolivien. Les autorités ont immédiatement ordonné une enquête.

La découverte porte sur "près de deux tonnes de matériau utilisé pour la confection d'armement nucléaire", a annoncé lors d'une conférence de presse le vice-ministre de l'Intérieur, Jorge Pérez, qui a dirigé les opérations d'évacuation du matériau "radioactif".

Celui-ci "serait, d'après les premiers éléments, de niveau hautement radioactif, ce qui sera déterminé par des expertises qui vont être immédiatement réalisées", a-t-il ajouté. "Une personne a été interpellée", selon M. Pérez, apparemment le propriétaire du minerai.

Le responsable n'a pas précisé dans quelles circonstances a été effectuée cette découverte, ni la nature du matériau ou l'endroit où il a été évacué. Les autorités n'ont pas non plus indiqué sur les riverains allaient subir des examens médicaux.

L'uranium a été découvert "dans des sacs" plastique exposés aux intempéries, au rez-de-chaussée d'un immeuble du centre de la capitale. "Nous sommes surpris par la présence d'un matériau de ce type, dangereux pour la santé, dans de telles quantités, dans le centre de La Paz", a poursuivi le vice-ministre.

Selon lui, l'uranium "pourrait provenir du Brésil ou d'un autre pays voisin, et était probablement en route pour le Chili".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS