Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Emmanuel Macron et le premier ministre du Québec Philippe Couillard début mars à l'Elysée (archives)

KEYSTONE/EPA/ETIENNE LAURENT

(sda-ats)

Un organisme québécois de défense de la langue française a décerné dimanche un "prix citron" à Emmanuel Macron. Le président français s'est illustré début mars en défendant l'usage occasionnel de l'anglais sur la scène internationale.

L'organisme "Impératif français" a choisi M. Macron pour avoir, "lors de la visite du premier ministre du Québec Philippe Couillard, déclaré vouloir renouveler le logiciel de la francophonie en s'inspirant de l'exemple nord-américain selon lequel parler l'anglais renforce la francophonie !", a écrit "Impératif français" sur son site.

Lors de la visite à Paris début mars du premier ministre québecois, le président français avait déclaré ne pas faire partie "des défenseurs grincheux" de la langue française, égratignant au passage les tenants d'une stricte prééminence du français.

Basé au Québec et créé en 1975, "Impératif français" se décrit comme un "organisme culturel de recherche et de communication voué à la promotion de la langue française, de la culture d'expression française et de la francophonie."

"Impératif français" a aussi décerné des "prix citron" pour 2017-2018 à plusieurs personnalités ou organismes canadiens, dont la maire de Montréal, Valérie Plante, qui refuserait "de reconnaître que le français est la langue commune d'usage public à Montréal et au Québec en mettant sur un pied d'égalité l'anglais et le français".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS