Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Libreville - Le gouvernement gabonais a pris jeudi un décret selon lequel l'accès dans les services publics "est désormais assujetti au port d'une tenue correcte". Ainsi les femmes n'ont plus le droit de porter un chemisier décolleté.
Présenté par le ministre de la Fonction publique chargé de la Réforme de l'Etat, le projet de décret "réglementant la tenue vestimentaire dans l'administration publique" a été adopté par le Conseil des ministres réuni jeudi sous la présidence du chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba.
Pour les hommes, la liste officielle des "tenues correctes" comprend le costume, l'ensemble tailleur, la veste "avec ou sans cravate", "l'abacost" (sorte de veste légère à manches courtes portée sans chemise, ni cravate, d'après un dictionnaire de français du Gabon) ainsi que le "boubou cérémonieux" et la Saharienne", à porter avec "des chaussures de ville".
Pour les femmes, la liste se compose "de la robe, de l'ensemble pagne (confectionné dans des tissus imprimés couramment utilisés en Afrique), du tailleur jupe, du tailleur pantalon, du boubou cérémonieux ou d'une simple jupe et d'un chemisier non décolleté", tenue à porter, là aussi avec "des chaussures de ville".
Le communiqué précise toutefois que ces dispositions vestimentaires "ne s'appliquent pas aux agents des forces de sécurité et de défense, aux religieux ainsi qu'aux ouvriers ou aux employés chargés de la propreté des locaux, de l'entretien et de la maintenance des équipements, qui sont admis" dans les services publics "dans leur tenue habituelle de travail".
Il est arrivé à plusieurs journalistes exerçant à Libreville de se voir refuser l'accès à des bâtiments publics pour cause de port de pantalon Jeans, de chaussures ouvertes ou d'absence de veste.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS