Toute l'actu en bref

"Tout va bien", a dit vendredi l'attaquant de l'Atletico Madrid Fernando Torres en sortant de l'hôpital après avoir subi jeudi un traumatisme crânien en Championnat d'Espagne.

Il avait perdu connaissance en plein match.

Après une nuit sous observation, le joueur a adressé quelques mots à la presse à sa sortie de l'hôpital à La Corogne (Galice, nord-ouest) pour remercier les supporters et les joueurs l'ayant soutenu.

"Tout va bien et heureusement, dans quelques jours, je pourrai être avec les autres à l'entraînement", a assuré le joueur de 32 ans, en bonne forme apparente.

Il avait perdu connaissance après un choc lors d'un match de Championnat contre la Corogne (1-1): son crâne avait heurté celui du milieu défensif adverse Alex Bargantinos puis il était retombé sur la tête avant d'être évacué sur une civière.

Torres a expliqué qu'il se souvenait de ce qui s'était passé "juste avant" le choc et avait "repris connaissance dans l'ambulance". "Grâce à Dieu, ça a été peu de chose", a-t-il ajouté.

Torres a souligné que Bargantinos lui avait rendu visite à l'hôpital.

"Hier, j'étais avec Alex. Il était préoccupé, mais ce sont des choses qui arrivent dans le foot et peuvent arriver à tout le monde. Par chance, ça n'a été qu'une frayeur et maintenant je compte les jours et les heures pour revenir m'entraîner", a-t-il dit.

Dans la nuit, il avait exprimé des remerciements sur son compte Twitter: "Merci beaucoup à tous pour vous être inquiétés pour moi et pour vos messages d'encouragement. Ca n'a été qu'une frayeur. J'espère revenir bientôt", avait-il écrit.

Son club s'était très vite voulu rassurant. Souffrant d'un "traumatisme cranio-encéphalique", l'international espagnol ne présente pas "d'altération ou de lésions traumatiques", avait fait savoir l'Atletico dans un communiqué.

ATS

 Toute l'actu en bref