Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il l'avoue: il y a eu un moment donné dans sa tête face à Viktor Troicki "un embouteillage de pensées négatives". Stan Wawrinka a su faire le tri pour continuer à tracer sa route à Melbourne.

"C'était devenu très compliqué dans ma tête lors de ce premier set. J'ai dû opérer un grand nettoyage", poursuit le Vaudois pour expliquer ces six jeux de rang perdus alors qu'il avait plutôt réussi son entame de match. "Mais j'ai l'expérience de ce genre de situation. Il faut faire un travail sur soi pour évacuer tout le négatif."

Stan Wawrinka sait parfaitement qu'il n'a pas livré le match de sa vie lors de ce seizième de finale contre le Serbe. "Les conditions étaient difficiles avec le vent. Il faisait aussi froid, dit-il. Mais mon niveau de jeu me permet aujourd'hui de gagner un tel match. C'est pour cela que je suis ici. Non pas pour progresser ou pour chercher à mieux jouer. Ce qui compte, c'est d'avancer dans le tournoi. On voit bien que chaque match est compliqué. On a bien vu ce qui s'est produit jeudi avec Djokovic."

Cette prudence qui transparaît dans son discours, il l'affichera dimanche pour son huitième de finale contre Andreas Seppi. "Seppi apprécie les conditions de jeu ici en Australie, explique-t-il. Il a un jeu à plat qui peut faire craquer l'adversaire. Il a gagné des grands matches à Melbourne. Il aime bien jouer sur le même rythme. La clé sera de le forcer à en changer et, aussi, d'être le plus agressif."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS