Navigation

"Un signe fort de la politique envers le sport", dixit Vaucher

Ce contenu a été publié le 13 mai 2020 - 18:04
(Keystone-ATS)

Le hockey suisse se montre très satisfait de l'aide fédérale particulière pour le sport. Le directeur de la Ligue, Denis Vaucher estime que "c'est un tout grand signe de la politique envers le sport".

"Tout d'abord, nous aimerions remercier chaleureusement le Conseil fédéral pour son soutien, souligne Denis Vaucher. Ce n'était pas évident. Tous ceux qui avaient avancé que le sport ne disposait d'aucun lobby auprès des politiques ont pris une leçon. Nous possédons tout à fait d'un lobby auprès duquel nous nous sommes appuyés avec l'OFSPO et Swiss Olympic pour trouver une solution."

La nouvelle saison de hockey devrait débuter le 18 septembre mais rien n'est certain en ce qui concerne la présence des spectateurs ou pas. Les clubs pourraient alors avoir recours à l'aide dès la mi-septembre et non pas le 1er juin comme annoncé pour le football.

"Les prêts de l'état sont liés à la reprise de la compétition", explique Denis Vaucher. Et le Conseil fédéral ne veut pas jeter son soutien au sport par la fenêtre. Les prêts devront être remboursés. Ils seront assortis à des restrictions sévères. Les clubs devront s'engager à diminuer d'au moins 20% les salaires au cours des trois prochaines années.

"Les conditions pour les prêts sont dures et contraignantes, poursuit Vaucher. C'est très important que nous prenions aussi des mesures du côté des frais afin que les prêts puissent être remboursés."

Que la politique s'immisce dans la grille des salaires des clubs, ne semble déranger personne dans le hockey. Porte-parole de plusieurs représentants de club, Marc Lüthi, le directeur du CP Berne, a répondu: "20 % ne suffiront pas". Il est attendu que les salaires dans le hockey vont connaître une baisse bien plus marquante.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.