Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Giulia Steingruber a conquis sa première médaille mondiale (le bronze au saut) à Montréal. Elle revient sur son exploit, et les conditions dans lesquelles il a été fait.

Giulia Steingruber, pensiez-vous pouvoir revenir du Canada avec une médaille, neuf mois après votre opération au pied droit?

"Non, vraiment pas. C'est indescriptible. J'en ai la chair de poule. J'ai comme l'impression de voler, c'est un sentiment merveilleux."

Après trois titres européens et une médaille de bronze aux JO, quelle valeur donnez-vous à cette première médaille aux championnats du monde?

"Elle a une signification très très grande pour moi. C'est une énorme récompense. Cela me rend fière d'avoir pu revenir au plus haut niveau, alors que je ne suis pas encore à 100% de ma condition. C'est d'autant plus beau d'avoir obtenu une médaille dans ces conditions."

Après l'opération, avez-vous connu des moments dans lesquels vous avez douté pouvoir revenir à ce niveau, ou même de pouvoir venir ici au Canada?

"Je n'ai pas douté pouvoir m'aligner dès que j'ai pu refaire des concours. Par contre, il y a eu des doutes pour savoir si j'allais être capable de vraiment montrer ce que je voulais. En tant que sportive, on veut toujours faire de son mieux. Je ne peux pas me plaindre, tout est super bien allé, et cela me rend heureuse."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS