Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Des dizaines de milliers de personnes ont participé aux diverses manifestations de solidarité avec le Tibet organisées pour la venue du dalaï lama en Suisse. En guise de point final, celui-ci a donné une conférence au Hallenstadion de Zurich devant 10'500 personnes.
Cette allocution se déroulait à guichets fermés et mettait un terme à cette visite de cinq jours. Le Prix Nobel de la paix, âgé de 74 ans, s'est exprimé sur le thème "Responsabilité universelle et économie".
Avouant avec le sourire que ses connaissances économiques étaient "égales à zéro", il n'en a pas moins affirmé avoir acquis la certitude que la crise globale avait quelque chose à voir avec notre état d'esprit. "Une vue d'ensemble sur les choses fait défaut, le sens du bien commun s'est perdu, de même que les principes moraux", a-t-il relevé.
Le dalaï lama n'est "pas déçu" de ne pas avoir été reçu par le Conseil fédéral pendant son séjour en Suisse. "Je ne veux provoquer aucun désagrément à quiconque dans les pays que je visite", a-t-il déclaré vendredi dans une allusion aux rapports entre Berne et Pékin.
Il a précisé qu'il "n'était pas venu ici pour rencontrer le gouvernement suisse" qui l'a déjà reçu à quatre reprises ces dernières années.
Le chef spirituel a également rappelé que le gouvernement suisse "soutient" la cause tibétaine depuis ses débuts. "Nous sommes en contact très étroit avec lui".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS