Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Usain Bolt estime que ses performances du meeting de Londres vendredi sur 100 m (9''87 à deux reprises, par vent contraire et une température de 14 degrés, pour sa rentrée) valent dans les 9''7.

"C'est une bonne base", a-t-il déclaré dans une interview à "L'Equipe".

A moins d'un mois des séries du 100 m aux Mondiaux de Pékin, le Jamaïquain se montre rassuré par ses courses de Londres, lui qui n'avait plus couru aussi vite sur la ligne droite depuis... septembre 2013. Il faut dire que 2014 avait été une saison quasi blanche pour lui, et que son printemps et son début d'été 2015 ont été gâchés par diverses douleurs.

Les médecins ont parlé d'une blessure à l'aine côté gauche, mais Bolt précise: "Toutes mes articulations côté gauche se bloquaient: la hanche, le genou, la cheville. Quand c'est le cas, je perds en flexibilité et évidemment, du coup, en efficacité et en puissance", a révélé le plus célèbre patient du Dr Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt.

"Je suis plutôt content de l'exécution de ma course à Londres", a-t-il poursuivi. "Du moins en séries (9''87). En finale (victoire dans le même temps), je me suis précipité, au départ, dans la transition, pour tout. Mais j'avais besoin de courses et j'ai appris des deux."

Interrogé sur ce que vaudrait son chrono par de bonnes conditions, il confirme "dans les 9''7". Et d'ajouter: "C'est d'ailleurs ce que je faisais à l'entraînement" (avant Londres).

Autrement dit, dans les eaux des performances de Justin Gatlin (9''74 cet été). Et d'ici trois semaines et demie, pour Pékin, Bolt devrait, sauf pépin, avoir franchi encore un palier.

En principe, il ne courra plus en compétition d'ici là. Il semble avoir retrouvé la confiance qu'il recherchait: "Je ne me soucie jamais du chrono. En Championnat, il s'agit juste de gagner. Je ne doute jamais de moi. L'idée est de rester le no 1. Jusqu'aux Jeux de Rio."

ATS