Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le scénario était cousu de fil blanc, et Usain Bolt a tenu promesse.

Le Jamaïcain a signé le "hat-trick" à Rio, en décrochant un troisième titre olympique consécutif sur 100 m, la distance reine, un exploit historique dans le sprint.

Un chrono de 9''81 lui a "suffi" pour renforcer encore sa légende et tenir à distance l'Américain Justin Gatlin, encore une fois médaillé d'argent, en 9''89. Le déroulement de la course a lui aussi été conforme aux habitudes. Bolt est sorti correctement des starting-blocks, sans plus, pour accélérer progressivement et déborder irrésistiblement et inéluctablement Gatlin après 80-85 m.

La première partie du triptyque ambitionné par le géant de Trelawny est ainsi sous toit. Bolt vise à Rio un "triple-triple", soit un troisième triplé consécutif aux Jeux sur les distances du sprint (100, 200 et 4 x 100 m), lui qui avait promis avant ces joutes que le public assisterait au "plus grand show sur Terre"...

Immense show ou pas, Bolt n'en finit pas de fasciner. Il a été ovationné tandis que Gatlin a été conspué par le public du stade olympique. Bolt est un mythe auquel on ne touche pas.

Représentant de la nouvelle génération, le Canadien Andre de Grasse (21 ans) décroche le bronze en 9''91.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS