Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Près de 500 véhicules à batterie, 11'000 véhicules hybrides et plus de 30'000 vélos électriques circulent en Suisse. La mobilité électrique a connu une forte expansion dernièrement, constate l'Office fédéral de l'énergie (OFEN).
Son avenir dépendra en grande partie des progrès technologiques dans le domaine des batteries, mais aussi de l'évolution du système énergétique global et en particulier du prix du pétrole, du développement des centrales et des réseaux d'électricité ainsi que des programmes publics d'encouragement, note l'OFEN.
Le stockage de l'énergie constitue le problème principal. Les batteries demeurent très coûteuses, pour une durée de vie trop courte, et elles sont lourdes en raison de leur faible densité d'énergie. C'est pourquoi les voitures à propulsion électrique sont chères, ont une autonomie limitée et présentent des temps de chargement longs.
En outre, l'infrastructure de chargement est encore insuffisante. Par ailleurs, l'électrification croissante de la circulation routière multiplie les exigences auxquelles doit répondre le réseau de transport d'électricité.
En outre, la mobilité électrique est en concurrence avec d'autres technologies qui progressent parallèlement (moteurs à combustion économiques, véhicules au gaz naturel, biocarburants, véhicules roulant à l'hydrogène) et qui pourraient contrer son essor.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS