Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wellington - Une mèche de cheveux de Napoléon Ier, coupée au matin de sa mort, est partie pour 13'000 dollars dans une enchère en Nouvelle-Zélande. Elle a été achetée par un collectionneur anonyme de Londres, a indiqué le directeur de la maison d'enchères Art+Object, Hamish Coney.
La mèche, serrée en boucle, a été coupée au matin de la mort de l'empereur français sur l'île de Sainte-Hélène en 1821. Elle a attiré des enchérisseurs de Nouvelle-Zélande, de Lituanie, de Grande-Bretagne, de Hong Kong, des Etats-Unis et de France.
La mèche impériale faisait partie d'un lot de 40 pièces ayant trait à Napoléon, vendues pour un total de 100'000 dollars. La collection a été vendue par les descendants de Denzil Ibbetson, officier britannique et artiste-peintre ayant servi à Sainte-Hélène, l'île de l'Atlantique sud où Napoléon avait été envoyé par les Britanniques après Waterloo en 1815.
Le journal d'Ibbetson, qui s'est vendu pour 6600 dollars, relate ses discussions avec Napoléon, qui ambitionnait toujours d'envahir la Grande-Bretagne malgré la défaite.
"La chose qui m'a surpris, c'est que le journal est parti pour bien moins que je ne le pensais, tandis que la mèche de cheveux s'est vendue, elle, pour bien plus cher que ce à quoi je m'attendais", a raconté Hamish Coney.
Dans le lot, figuraient aussi 25 aquarelles et fusains, des portraits de Napoléon par Ibbetson et des scènes de Sainte-Hélène. Une lithographie et une aquarelle de Napoléon sur son lit de mort ont battu le record de la vente, parties pour 14'600 dollars.
La collection était arrivée en Nouvelle-Zélande en 1864 avec le fils d'Ibbetson et était restée propriété de la famille.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS