Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les chutes de personnes âgées sont reconnues comme un problème de santé publique qui touche près de 400'000 retraités par an. Elles représentent même 90% des accidents dans cette catégorie d'âge. En Suisse, les cantons répondent différemment à ce problème.
Entre 30 et 45% des personnes âgées de plus de 65 ans et vivant à domicile ont chuté au moins une fois dans l'année écoulée. Et 15% d'entre elles sont même victimes de chutes à répétition, peut-on lire dans une contribution publiée dans un des derniers numéros de la "Revue médicale suisse".
Ces chiffres augmentent avec l'âge. Ainsi 50% des patients de plus de 80 ans chutent au moins une fois par an. De plus, le risque de chuter à nouveau est vingt fois supérieur après une première chute et le risque de décès est multiplié par quatre l'année suivante, note le Docteur Yolanda Espolio Desbaillet, du service de gériatrie à l'Hôpital neuchâtelois Val-de-Travers.
La moitié finit en EMSSans entraîner une issue fatale, 5% des chutes se soldent par une fracture et, dans environ un cas sur cent, par une fracture de l'extrémité supérieure du fémur. La moitié des patients hospitalisés pour une chute sont ensuite placés en institution et 25% à 55% des patients ayant fait une chute présentent une peur de chuter à nouveau, induisant une restriction de leurs activités et indépendance.
Au vu de ces constatations, le dépistage précoce et la prise en charge de ce syndrome sont indispensables, selon la gériatre neuchâteloise. D'après elle, les chutes ont généralement plusieurs origines. Plus de 400 facteurs différents ont été identifiés. Les principaux sont les antécédents de chutes, l'âge supérieur à 85 ans, la marche instable et le déclin cognitif.
Gare aux escaliersL'environnement et les activités à risque, comme monter et descendre les escaliers, sont jugés responsables de la chute dans 30% à 50% des cas. Les lieux les plus incriminés sont la chambre à coucher, la salle de bain et, bien sûr, les escaliers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS