Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mujinga Kambundji et Alex Wilson ont fait courir le frisson dans la tribune du Letzigrund pour la 2e journée des Championnats de Suisse, à Zurich.

La Bernoise s'est imposée sur 200 m en 22''42, à 0''04 du record de Suisse de Lea Sprunger, tandis que Wilson fusait en 20''23, avant d'être disqualifié sans quoi cela aurait valu un record national.

Dans des conditions parfaites, Kambundji a amélioré de 22 centièmes sa meilleure marque personnelle et ajouté une 14e couronne nationale à son palmarès. Elle affichait un très large sourire, ravie d'arriver à son sommet à quinze jours du grand rendez-vous de la saison, les Mondiaux de Londres. Elle avait déjà été au top la veille sur 100 m (11''08), sous des trombes d'eau, elle a poursuivi sous le soleil par un excellent temps sur le demi-tour de piste, qui la place en 11e position dans la hiérarchie mondiale. Tout en laissant Lea Sprunger, 2e en 22'56, derrière elle. Un doublé qui avait de quoi la combler.

Dans sa foulée toute en cadence, elle a emmené Lea Sprunger vers un chrono de très bonne facture pour une athlète de 400 m haies. La Vaudoise était enchantée de ses 22''56: son test de vitesse s'est révélé concluant, elle a bien récupéré de ses nombreuses courses de ces dernières semaines, entre le 200 m, le 400 m et le 400 m haies, la distance qui sera la sienne à Londres.

Alex Wilson, bondissant à l'arrivée, est apparu plus heureux encore que Mujinga Kambundji. Le Bâlois venait de "claquer" un épatant chrono de 20''23 sur 200 m, pas moins de 14 centièmes sous son record de Suisse. Sa course a été régulière, sauf que... il avait commis un faux départ quelques minutes plus tôt lors du premier départ. Après avoir reçu le carton rouge (un faux départ est éliminatoire), il a immédiatement déposé protêt et a été autorisé à se remettre dans les starting-blocks pour le nouveau départ. Son protêt ayant ensuite été rejeté, sa performance et son rang (1er) ont été annulés. Un autre Bâlois, Silvan Wicki, hérite du titre en 20''70, devant Pascal Mancini (21''00) et le coureur de 400 m haies Dany Brand (21''10).

En l'absence de Nicole Büchler, touchée à la hanche, Angelica Moser a confirmé son ascension à la perche. La championne d'Europe espoirs (M23) et championne du monde juniors (M20) s'est élevée à 4m61 (record de Suisse M23), une hauteur qui peut la faire rêver d'une finale à Londres.

ATS