Toute l'actu en bref

Porsche a repris la tête des 24 Heures du Mans, à 1h07 de l'arrivée. La 919 Hybrid no 2 de Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley a dépassé l'Oreca-Gibson LMP2 du team Jackie Chan.

L'ancien leader avait pris la tête depuis l'abandon de la Porsche no 1 à moins de quatre heures du terme, alors que celle-ci semblait avoir course gagnée ou presque puisqu'elle comptait 14 tours d'avance. Le Seelandais Neel Jani, l'un de ses pilotes avec André Lotterer et Nick Tandy, ne fêtera donc pas un deuxième succès consécutif dans la mythique course d'endurance.

La Porsche a littéralement fondu sur l'Oreca du trio Laurent-Tung-Jarvis, lui reprenant une dizaine de secondes au tour malgré la belle résistance du jeune rookie Thomas Laurent, âgé seulement de 19 ans. Les espoirs de victoire de la no 2 semblaient pourtant enterrés en fin d'après-midi samedi, après un arrêt au stand d'un peu plus d'une heure en raison de problèmes techniques.

ATS

 Toute l'actu en bref