Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Quelque 250 milliards de microfragments de plastique contamineraient la Méditerranée. Des déchets minuscules avalés par les planctons, eux-mêmes mangés par les poissons et qui pourraient finir dans nos assiettes, selon les premières données de l'expédition Méditerranée en Danger (MED).
"L'ordre de grandeur des quantités de microdéchets plastiques flottants serait d'environ 250 milliards de microfragments pour l'ensemble de la Méditerranée", selon François Galgani de l'Institut français de Recherche pour l'Exploration de la Mer (Ifremer).
L'Ifremer et les experts de l'Université de Liège (Belgique) viennent de fournir une première évaluation de l'étendue des dégats à partir d'échantillons prélevés en juillet 2010 par les membres de MED sur le littoral français, du nord de l'Italie et de l'Espagne.
"Nous avons fait les premiers prélèvements sur une hauteur de 10 à 15 cm d'eau, c'est donc une extrapolation sur des microdéchets flottants, ce n'est pas sur toute la colonne d'eau", a précisé le chef de l'expédition Bruno Dumontet, mais c'est déjà "particulièrement inquiétant".
Première expédition du genre"90% des échantillons présentaient des microdéchets et vu le poids moyen (1,8mg) des 4'371 microdéchets récoltés lors de la campagne, cela donne une valeur extrapolée d'environ 500 tonnes pour la Méditerranée", selon un premier commentaire écrit du Dr Galgani.
Colonisés par des alguesA titre de comparaison, la "gyre dans l'Atlantique", gigantesque tourbillon formé de courants marins, contiendrait, elle, quelque 1'100 tonnes de microfragments plastiques.
Agir à la source"Et parce que les microdéchets polluent déjà la mer, et qu'il est trop tard pour l'empêcher, nous nous sommes dit que la seule solution c'est de les limiter à la source" explique encore Bruno Dumontet.
D'où la pétition en ligne "un million de clicks pour la Méditerranée" lancée récemment pour "demander un nouveau cadre juridique à Bruxelles imposant l'éco-conception systématique de tous les produits de grande consommation."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS