Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Guin - Dix-huit enfants et neuf adultes de la région biennoise participant à un camp de vacances à Guin (FR) ont été hospitalisés lundi soir pour intoxication alimentaire. Ils avaient vraisemblablement consommé de la salade de pommes de terre avariée.
Mardi matin, trois d'entre eux se trouvaient encore à l'hôpital, ont indiqué les autorités fribourgeoises devant la presse. Ils devraient pouvoir rentrer chez eux dans le courant de la journée, ont-elles précisé. "L'intoxication n'était pour finir pas si grave", a indiqué le préfet du district de la Singine Nicolas Bürgisser.
Mais la situation paraissait bien plus dramatique lundi soir à 17h00, a expliqué le chef d'intervention de la police cantonale fribourgeoise Jacques Meuwly. Lorsque la police, alarmée par les responsables du camp, est arrivée sur les lieux, les malades se contorsionnaient sur le sol en vomissant.
Neuf ambulances sont rapidement arrivées sur les lieux. Elles ont transporté les malades dans quatre hôpitaux de la région.
Il a aussi été décidé d'interrompre le camp organisé par les Unions chrétiennes suisses. En tout, 60 personnes de la région biennoise y participaient. Les pompiers ont emmené les vacanciers indemnes dans un abri de la protection civile de Guin pour la nuit.
Le préfet étudie quatre origines possibles à l'intoxication. La première et plus probable est la consommation d'une salade de pommes de terre qui n'aurait pas résisté à la forte chaleur. "Les participants sont tombés malades peu après en avoir mangé", a précisé M. Bürgisser.
L'eau potable et l'eau du lac de Schiffenen, à côté duquel était situé le campement, devront aussi être examinées. La piste d'un virus est la moins vraisemblable, car les 27 personnes ont été frappées d'un coup.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS